MALI: 27e SOMMET AFRIQUE-FRANCE A BAMAKO

c’est sous le thème:« Pour le partenariat,la paix et l’emergence » que ce tient ces 13 et 14 janvier 2017 à Bamako, au Mali le 27e Sommet Afrique-France. L’ histoire retient que c’est à l’initiative du chef de l’Etat nigérien Hamani Diori que le premier sommet franco-africain s’est tenu le 13 novembre 1973 dans la capitale française, sous la présidence de Georges Pompidou.

A titre de rappel,disons que il était question comme résolution prise a la fin de ce premier Sommet de renouveler l’expérience chaque année, alternativement en Afrique et en France,et que le calendrier annuel sera respecté jusqu’en 1990, date à partir de laquelle les rencontres franco-africaines ont lieu désormais tous les deux ans.

Le président malien Ibrahim Boubacar Keita,fait savoir que: « ce sommet confirme et consolide la relation singulière qui lie les Etats d’Afrique à la France ».Selon lui, la relation Afrique-France est d’abord celle « d’une amitié fraternelle qui est soutenue par le socle de principes et de valeurs universelles que sont la démocratie et les droits de l’homme ». Elle est ensuite celle d’une coopération multiforme qui a su se maintenir et se consolider dans le temps. Elle est enfin, celle d’un partenariat stratégique avec des défis importants que sont la lutte contre la pauvreté et le terrorisme.

Notons que,ce sera la deuxième fois que le mali va abriter ce sommet en moins de 15 ans. Ceci expliquerait notamment une marque de confiance renouvelée de la France au mali. Malgré la situation difficile que vit le mali en ce moment, le président français François Holland a bien voulu lui confier l’organisation de cet important rendez-vous intercontinental.

Selon le directeur de Anwar TV Cheick Oumar Keita :« le sommet est à la fois un défi et une  grande opportunité pour les maliens, raison pour laquelle nous sommes obligés de réussir le pari de son organisation ». Défi surtout rajoute-t-il, en ce sens que c’est un évènement énorme dont l’organisation demande beaucoup d’efforts et de compréhension. C’est une opportunité car la réussite de cet évènement offrira à notre pays une opportunité de redorer son image en terme de fréquentation.Il est donc du devoir de chaque malien de s’investir à fond pour gagner le pari de l’organisation. Devant la France et l’Afrique nous devons montrer notre capacité à nous relever pour sortir de ce cycle de crise qui n’a que  trop duré. Nous sommes un grand pays nous avons les ressources et l’énergie suffisante pour cela.

Le désormais Sommet Afrique-France s’ouvre donc ce vendredi 13 janvier 2017 à  Bamako la capitale d’un Mali en état d’urgence.Conflits en cours sur le continent,Sécurité,Défense africaine et Respect des règles constitutionnelles sont au programme.

 

CARINE MAMBOU

Load More Related Articles
Comments are closed.

Check Also

MALI: IBRAHIM BOUBACAR KEITA EST RÉELU POUR UN SECOND MANDAT AVEC 67,17% DES SUFFRAGES

MALI: IBRAHIM BOUBACAR KEITA EST RÉELU POUR UN SECOND MANDAT AVEC 67,17% DES SUFFRAGES Le …