RD CONGO:LA BANQUE CENTRALE RELEVE SON TAUX DIRECTEUR A HAUTEUR DE 50%

La Banque centrale du Congo (BCC) vient d’annoncer le relèvement de son taux directeur à hauteur de 50% ce qui signifie que celui-ci passe de 7% à 14%. L’information a été livrée par Deogratias Mutombo gouverneur de la Banque Centrale du Congo au cours d’un point de presse tenu à son cabinet de travail.Selon lui, le relèvement de ce taux directeur se justifie par le souci du respect de la positivité du taux d’intérêt appliqué par des banques commerciales,mais seulement a en croire les experts, le relèvement du taux directeur ne peut en aucun cas pousser les banques commerciales à revoir à la hausse leur taux débiteur.

La Banque centrale misant sur une inflation à 4,2% pour le mois de décembre dernier,a été surprise de la voir passer  à 11,2%,la contraignant ainsi  à agir sur son taux directeur pour essayer de limiter le phénomène.A cet effet, elle a été obligée de faire passer son taux directeur de 7% à 14%.Disons aussi que la hausse des prix que connait actuellement le pays s’explique par la chute des cours des matières premières qui a affecté le Franc congolais.

Dans un contexte où les exportations minières et pétrolières constituent 95% des sources de revenus du pays, les autorités ont dû revoir à la baisse leur perspective de croissance pour l’exercice 2016. Selon les nouveaux chiffres, la croissance devrait tourner autour de 2,5% contre une prévision initiale de 4,3%.Notons également le maintien des coefficients de la réserve obligatoires à leurs niveaux actuels, à savoir 13% et 12% pour les dépôts en devises à vue et à terme ainsi que 2 % et 0% pour les dépôts en monnaie nationale.

Deogratias Mutombo  indique aussi que l’orientation de la politique monétaire sera dictée par l’environnement économique et financier et aussi en cas de persistance des tensions sur les différents marchés. Au plan local, la Banque Centrale devrait poursuivre une politique monétaire restrictive.Parmi les autres mesures annoncées par lui, l’on note également l’intervention sur le marché des changes de la Banque Centrale du Congo par la vente des devises et la poursuite de la régulation de la liquidité via le bon Banque Centrale du Congo.

CARINE MAMBOU

Load More Related Articles
Comments are closed.

Check Also

AFRIQUE: LOUISE MUSHIKIWABO, CANDIDATE AU POSTE DE SG DE L’OIF ÉTAIT EN OPÉRATION DE CHARME AU CAMEROUN

AFRIQUE: LOUISE MUSHIKIWABO, CANDIDATE AU POSTE DE SG DE L’OIF ÉTAIT EN OPÉRATION DE…