AFRIQUE : LA 8ème EDITION DES JEUX DE LA FRANCOPHONIE SE DÉROULERA DU 21 AU 31 JUILLET 2017 A ABIDJAN

Ce mercredi 19 juillet, le ministre togolais de la culture, des sports et de la formation civique, Guy Madjé Lorenzo, et une délégation togolaise composée d’officiels, de staff technique, d’artistes et athlètes a quitté le territoire togolais en destination de la Côte d’Ivoire, lieu d’accueil de la huitième édition des Jeux de la Francophonie.

Selon le Ministre, l’objectif du Togo en allant à cette 8ème édition des Jeux de la Francophonie c’est dans un premier temps de participer à ces jeux de la grande famille de la francophonie et dans un second temps de se présenter dans les deux grandes catégories de disciplines notamment sportives et culturelles.

Quelques temps avant le départ de la délégation, le ministre a affirmé que des dispositions sont prises pour mettre les athlètes dans de bonnes conditions. « Nous avons fait un gros travail avec les fédérations. Nous avons campé nos athlètes durant quinze (15) jours avec l’aide du ministère de l’économie et des finances. Nous avons essayé de les équiper aux mieux afin qu’ils soient dans de bonnes conditions pour bien compétir ».

En effet, au cours des deux semaines que vont durer les Jeux, le Togo va compétir en athlétisme, judo et tennis de table. Du côté des athlètes, des médailles sont promises. « Nous sommes motivés, nous allons essayer de donner le meilleur de nous mêmes pour ramener des médailles aux pays. Nous partons dans de bonnes conditions », ont rassuré quelques athlètes.

En rappel, les jeux de la francophonie sont une compétition multisports et des concours culturels en épreuves individuelles ou par équipes, organisées par le Comité international des Jeux de la Francophonie et le Comité national des Jeux de la Francophonie sous l’égide de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF).

Ces jeux ont pour objectif, entre autres, de faire connaître l’originalité des cultures francophones dans toute leur diversité, développer les échanges artistiques entres les pays francophones, favoriser l’émergence de jeunes talents artistiques francophones sur la scène artistique internationale et par-dessus tout, promouvoir la langue française.

CARINE MAMBOU

Load More Related Articles
Comments are closed.

Check Also

MONDIAL 2018: LES LIONS DE LA TÉRANGA DEVIENNENT UNE LUEUR D’ESPOIR POUR L’AFRIQUE EN RUSSIE

MONDIAL 2018: LES LIONS DE LA TÉRANGA DEVIENNENT UNE LUEUR D’ESPOIR POUR L’AFR…