AFRIQUE: LA CÔTE D’IVOIRE ET LE BURKINA ONT SIGNÉ 4 ACCORDS DE COOPÉRATION DANS LA FEMME, LA JEUNESSE…

Le 27 juillet dernier, la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso ont signé quatre accords de coopération dans les domaines de l’audiovisuel, de l’économie numérique, de la Jeunesse et de la Femme, au terme de la 7ème conférence au sommet du traité d’amitié et de Coopération (TAC) ivoiro-burkinabè, à Yamoussoukro.

Pour ce qui est de ces différents accords, notons que:

L’accord de coopération dans les domaines de l’économie numérique et de la poste permettra aux deux pays de partager les expériences et de procéder à l’interconnexion des infrastructures de communication électronique. L’accord concernant la jeunesse sera relatif à l’opérationnalisation du Fonds de l’amitié et de la coopération ivoiro-burkinabè pour l’insertion des jeunes (FACIBIJ), d’une valeur de 200 millions FCFA, chacun des deux pays apportant 100 millions FCFA. Pour ce qui est de l’accord portant sur la mise en œuvre du Fonds de l’amitié et de la coopération ivoiro-burkinabè pour la promotion de la femme (FACIBF), il est prévu une contribution annuelle de 250 millions FCFA par pays. Et pour l’accord dans le secteur de l’audiovisuel, il sera question de mettre l’accent sur la coproduction, la formation et les échanges cinématographiques et audiovisuels.

En rappel, cet outil de coopération entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso signé en 2008 a permis la mise en œuvre de plusieurs réalisations, notamment le projet de l’autoroute Yamoussoukro-Ouagadougou, dont les travaux ont démarré en octobre 2017, ainsi que des progrès réalisés en matière de fluidité routière sur le Corridor Abidjan-Ouagadougou.

En outre, il est à relever une lenteur dans l’avancement de certains projets, dont l’augmentation de la fourniture d’électricité au Burkina Faso, avec pour objectif d’atteindre, 90MW cette fin d’année. Mais aussi, en ce qui concerne la réhabilitation de la ligne du chemin de fer Abidjan-Kaya, la gestion des personnes évacuées du mont Péko, et bien d’autres.

Force est de constater que les échanges commerciaux entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso sont passés de 256 milliards FCFA en 2013 à 320 milliards FCFA en 2017, soit une hausse de plus de 25% sur la période.

CARINE MAMBOU

Load More Related Articles
Comments are closed.

Check Also

AFRIQUE: ALIKO DANGOTE FURIEUX, DIT AVOIR BESOIN DE 38 VISAS POUR VOYAGER SUR SON CONTINENT

AFRIQUE: ALIKO DANGOTE FURIEUX, DIT AVOIR BESOIN DE 38 VISAS POUR VOYAGER SUR SON CONTINEN…