AFRIQUE: JOSEPH KABILA ET FÉLIX TSHISEKEDI, HISTORIQUE PORTRAIT CROISÉ DES DEUX HOMMES FORTS DE LA RDC

Joseph Kabila a cédé historiquement sa place ce 24 janvier 2019 à Félix Tshisekedi à la présidence de la République démocratique du Congo devant 17 chefs d’Etat Africains et une panoplie de congolais et africains. En quelques lignes, lisez le Portrait croisé du désormais ex-président et de son successeur.

En effet, Joseph Kabila et Félix Tshisekedi portent un héritage politique lourd : « Ils sont les fils de leurs pères ». Les deux pères leaders et charismatiques, notamment Etienne Tshisekedi et Laurent-Désiré Kabila qui ont longtemps éclipsé leur progéniture sont dans l’Histoire de la RDC avec un grand « H ». Au fait, l’un était le Sphynx de Limite et l’autre le sage.

Joseph Kabila n’a jamais eu de surnom mais Félix Tshisekedi l’a eu car ses partisans l’ont appelé « Fatshi qui signifie Félix Antoine Tshilombo Tshisekedi » lors de la campagne électorale. Joseph Kabila, taiseux, a le goût du secret. « Insaisssissable parfois » pour son entourage, « un homme dangereux » pour ses adversaires, qui apprécie le pouvoir solitaire. En revanche, a 55 ans, Félix Tshisekedi réussit là où son père Etienne, l’opposant historique, a échoué. On le dit d’ailleurs plus fin diplomate et conciliant, voire courtois, que son père, réputé fier et têtu. Et plus à l’écoute des autres. Une sorte d’anti-Sphynx. Sous ses aspects jovial, rond, le nouveau président est « volontaire et déterminé » selon ses proches.

Félix Tshisekedi a passé une grande partie de sa carrière politique à Bruxelles et est devenu secrétaire national de l’UDPS en charge de l’extérieur. Mais quand la santé de son père était fragile, poussé par sa mère, Maman Marthe et des cadres du parti, ce dernier a peu à peu pris les rênes de l’UDPS comme une véritable machine électorale, non sans contestation.

En 2015, le parti d’opposition historique entame de discrètes discussions avec Joseph Kabila, qui fait tout pour prolonger son deuxième et dernier mandat. Félix Tshisekedi s’affirme lors des deux dialogues politiques de la fin 2016. Par deux fois, Joseph Kabila parvient à débaucher un cadre de l’UDPS, mais jamais lui.

Qualifié d’influençable par ses détracteurs, encensé par ses partisans pour être à l’écoute de sa base, Félix Tshisekedi claque la porte en novembre dernier quand il n’est pas choisi comme candidat unique de l’opposition. Et quand ses rivaux posent des conditions à leur participation aux scrutins, il décide d’y aller, coûte que coûte.

Force est de mentionner qu’après dix-huit ans au pouvoir, le président Joseph Kabila a remis le pouvoir à Félix Tshisekedi ce 24 janvier 2019 et rentre ainsi par la grande porte dans l’histoire de l’Afrique. En rappel, l’opposant de l’UDPS, parti historique, a été déclaré vainqueur de la présidentielle du 30 décembre dernier. Félix Tshisekedi devient donc le cinquième président de la RDC. Dans son discours d’investiture, au cours duquel il a eu un malaise, il a salué ce jour historique.

Revivez ci-dessous le programme de l’investiture historique de la République démocratique du Congo ce 24 janvier 2019

14h40 : Félix Tshisekedi, accompagné de son épouse, la nouvelle première dame, quitte à son tour le Palais de la Nation, salués par la foule. A sa suite, les officiels présents s’en vont. C’est la fin de cette cérémonie d’investiture. Le Congo a désormais un nouveau président.

14h35 : L’hymne congolais retentit pour cette fin d’investiture.

14h32 : Joseph Kabila et son épouse quittent le Palais de la Nation sous les applaudissements.

14h30 : Avant de clore cette cérémonie, le nouveau président remercie les personnes présentes. Il a notamment une nouvelle accolade avec l’ancien président Kabila avant d’échanger avec lui son fauteuil. Image symbolique du chef de l’Etat sortant qui laisse physiquement sa place à son successeur.

14h25 : Fin du discours du président Félix Tshisekedi avec des remerciements.

14h08 : La situation semble revenue à la normale. La retransmission a repris et le président a repris la parole. Il explique son petit « moment de faiblesse » et il s’en excuse.

14h00 : Selon la télévision congolaise, le nouveau président a fait un malaise lors de son discours. La retransmission de la cérémonie a été coupée.

13h50 : Petit moment de flottement dans le discours du nouveau président qui semble s’être emmêlé dans ses notes.

13h47 : Hommage de Félix Tshisekedi à Joseph Kabila, présent dans la tribune. Le président doit s’arrêter de parler devant les acclamations de la foule.

13h45 : Le nouveau président rend hommage à son père, Etienne Tshisekedi, « un homme d’exception ».

13h44 : Félix Tshisekedi annonce la libération prochaine de tous les prisonniers politiques.

13h40 : Vital Kamerhe, remercié par le nouveau président, a été longuement applaudi par la foule.

13h38 : Félix Tshisekedi rend hommage à Martin Fayulu, qualifié de « soldat du peuple ».

13h35 : Le président Tshisekedi fait observer une minute de silence pour « les martyrs » qui ont donné « leur vie pour l’alternance ».

13h30 : Le nouveau président Félix Tshisekedi prend la parole. « Ce jeudi 24 janvier 2019 est un jour historique. C’est un jour rêve pour tous les acteurs qui ont porté notre beau pays dans ce qu’il avait de noble. Nous ne célébrons pas la victoire contre un autre, nous honorons un Congo réconcilié. Ce ne sera pas un Congo de la division, de la haine ou du tribalisme. Nous voulons construire un Congo fort. Un Congo tourné vers son développement, un Congo pour tous dans lequel chacun mérite sa place. »

13h25 : On attend désormais la première allocation du nouveau chef de l’Etat.

13h20 : Le président sortant Joseph Kabila remet les symboles du pouvoir à Félix Tshisekedi.

13h16 : Félix Tshisekedi prête serment. Il est désormais le cinquième président de la RDC.

13h15 : Le nouveau président se dirige vers la scène centrale pour la prestation de serment.

CARINE MAMBOU

Load More Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Check Also

CAMEROUN: PLUS D’UNE VINGTAINE DE LYCÉENNES ONT DÉSERTÉ LEUR VILLAGE DE PEUR D’ÊTRE MARIÉES DE FORCE

CAMEROUN: PLUS D’UNE VINGTAINE DE LYCÉENNES ONT DÉSERTÉ LEUR VILLAGE DE PEUR D&rsquo…