AFRIQUE: MARC-FOÉ, FILS DU DÉFUNT MARC-VIVIEN FOÉ ET SOPHIANE ÉCOPENT FINALEMENT DE 5 ANS DE PRISON FERME

Le juge de la cour d’assisse de Lyon en France a rendu son verdict le mercredi 6 juin 2018 dans l’accusation de vol à main armée et séquestration du père Luc Biquez contre le fils du défunt Lion indomptable Marc-Vivien Foé.

Décédé tragiquement d’une mort subite sur le terrain, à la suite d’un malaise cardiaque en 2003 durant un match de Coupe des confédérations entre le Cameroun et la Colombie, Marc-Vivien Foé a laissé derrière lui un fils, Marc-Foé, âgé aujourd’hui de 22 ans.

En effet, accusés de vol à main armée et séquestration d’un prêtre, Marc- Foé 22 ans d’âge et son ami Sophiane Bardot 20 ans, ont été condamnés le mercredi 6 juin 2018 par la cour d’assise de Lyon à une peine d’emprisonnement de 5 ans chacun. Disons le, c’est le dénouement d’une affaire qui commence en novembre 2015 lorsque les deux jeunes délinquants sont interpellés par la gendarmerie dans la ville de Genay en France pendant l’agression nocturne d’un prêtre dans un presbytère.

Pendant son audition, le fils du défunt Lion indomptable Marc-Vivien Foé a reconnu avoir molesté et menotté le prêtre sous la menace d’une arme à feu avant de fouiller en vain le coffre-fort du presbytère. Selon le média français Bfmtv Au bout de deux heures de vaine fouille de l’appartement, Marc-Foé a été mis en fuite par une alarme et interpellé par une patrouille de gendarmerie, alors qu’il revenait sur les lieux, à la recherche de l’arme oubliée. Au-delà des faits, assez simples et reconnus pour lesquels il encourt 30 ans de réclusion criminelle, l’histoire familiale de Marc-Foé a monopolisé les débats ».

Au fait, bouleversé par le décès tragique de Marc-Vivien Foé son papa au cours d’un match de football alors qu’il n’avait que huit ans, Marc- Foé, a pu bénéficié à la barre des circonstances atténuantes plaidées par les avocats des deux parties et finalement les accusés qui encouraient 30 ans de prison ferme, se sont en tirés avec 5 ans chacun.

Certains observateurs pensent que la peine a été considérablement réduite en raison de la décision du père Luc Biquez, la victime de pardonner à ses agresseurs car l’homme de Dieu a déclaré: « Je ne peux qu’espérer que vous trouverez un chemin plus cohérent et plus droit. Pour ce qui est de moi, je ne vous en veux pas. J’espère que vous puissiez en prendre une réelle conscience ».

Par ailleurs, son avocat Alexandre Plantevin explique que le fils du défunt Camerounais a vécu une véritable descente aux enfers depuis la mort de son père en ces termes :« Son père a perdu la vie devant les caméras du monde entier, il avait huit ans, cet événement a bouleversé son parcours . Marc-Foé a vécu une jeunesse très compliquée. Ayant rapidement lâché les études et plongé dans la délinquance, il a été envoyé en Angleterre par sa mère Marie-Louise de manière à ce qu’il s’éloigne des mauvaises fréquentations. Malheureusement, alors collégien en 2011, Foé tombe sur une bande de skinheads et reçoit un coup de batte de baseball sur le crâne qui lui a valu un coma, une prothèse en titane sur le front, et des mois de rééducation ».

En somme, anéantir par la situation, le jeune fait savoir: « Je me suis autodétruit » car c’est en revenant dans la région lyonnaise qu’il a replongé dans la délinquance, en enchaînant les délits avec son ami Sophiane Bardot, qui a également grandi sans père.

CARINE MAMBOU

Load More Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Check Also

AFRIQUE: LOUISE MUSHIKIWABO, CANDIDATE AU POSTE DE SG DE L’OIF ÉTAIT EN OPÉRATION DE CHARME AU CAMEROUN

AFRIQUE: LOUISE MUSHIKIWABO, CANDIDATE AU POSTE DE SG DE L’OIF ÉTAIT EN OPÉRATION DE…