AFRIQUE: DES PRETRES ACCUSES D’AGRESSION SEXUELLE EN AFRIQUE FRANCOPHONE

Sur 95 cas de mutation des prêtres suite à des accusations d’agressions sexuelles, une dizaine concerne l’Afrique francophone,selon les journalistes de We reportMediapart et Cash investigation.

En 2004, le père Robert est envoyé à Dubréka en Guinée, alors qu’en France il est accusé d’attouchements par des femmes majeures. L’archevêque de Conakry assure avoir demandé son départ immédiatement après en avoir été informé… 12 ans plus tard en 2016.

En 2002, un autre frère, Albert, quitte précipitamment la Guinée pour la France après des accusations de pédophilie sur les joueurs du club de football dont il était le président.

En 2007,les frères de Saint-Jean sont également mis en cause en Côte d’Ivoire, où le frère Jean-François Régis agresse plusieurs adolescents avant d’être exfiltré vers la France où il a été condamné en 2016.

Par contre,au Cameroun les journalistes enquêtent encore sur le départ des frères de Saint-Jean de l’Eglise de Bertoua, suite à de nombreuses plaintes pour agression sexuelle. Ils affirment que l’affaire a été étouffée tant par l’Eglise que par la justice camerounaise. Par ailleurs,l’un des accusés, reconnu par ses présumées victimes,se trouve aujourd’hui à Bologne en Italie.

En somme,les journalistes évoquent des cas similaires au Sénégal, au Maroc ou encore au Burkina Faso. Si l’Eglise parle d’une « seconde chance » donnée aux prêtres, les journalistes soupçonnent une entreprise de couverture, dont l’ampleur serait largement sous-estimée.

CARINE MAMBOU

Load More Related Articles
Comments are closed.

Check Also

MALI: IBRAHIM BOUBACAR KEITA EST RÉELU POUR UN SECOND MANDAT AVEC 67,17% DES SUFFRAGES

MALI: IBRAHIM BOUBACAR KEITA EST RÉELU POUR UN SECOND MANDAT AVEC 67,17% DES SUFFRAGES Le …