AFRIQUE DU SUD: LE PROCÈS DE JACOB ZUMA À ÉTÉ RENVOYÉ CE JOUR AU 30 NOVEMBRE PROCHAIN

Le procès de Jacob Zuma, l’ancien président sud-africain, poursuivi pour corruption dans une affaire de vente d’armes d’une valeur de 2,5 milliards de dollars et datant des années 1990 a été reporté ce vendredi 27 juillet au 30 novembre prochain.

En effet, c’est ce vendredi, à la haute cour de Pietermaritzburg, deuxième plus grande ville de la province du KwaZulu-Natal à l’est de l’Afrique du Sud que l’ancien président sud-africain Jacob Zuma comparaissait pour la troisième fois devant la justice depuis son éviction en février dernier par son propre parti, le Congrès national africain (ANC). Au fait, Jacob Zuma, par ailleurs troisième dirigeant sud-africain post-apartheid, est sous le coup de 16 chefs d’accusation notamment la fraude, racket, blanchiment d’argent, et bien d’autres liés à un accord sur l’achat de matériel militaire européen destiné à améliorer les capacités logistiques des forces armées sud-africaines après la fin de l’apartheid en 1994.

À l’issue de l’audience ce vendredi 27 juillet 2018, le juge Mjabuliseni Madondo a fixé le nouveau procès de Jacob Zuma au 30 novembre prochain. Ses avocats dont Mike Hellens qui n’ont malheureusement pas réussir a obtenir l’abandon des poursuites contre leur client, auront tout de même plus de quatre mois pour réunir tous les éléments afin de bien le défendre le 30 novembre prochain.

Disons le, pour certains observateurs, les neuf années au pouvoir de Jacob Zuma principalement entre 2009 et 2018 ont été marquées, par la stagnation de l’économie et des affaires de corruption en lien avec les Gupta une richissime famille d’origine indienne en Afrique du Sud.

Force est de constater que quelle que soit la véracité des accusations portés sur sa personne, ce procès est loin de plaire aux fidèles de  l’ancien président car ils ont été des dizaines à organiser une veillée nocturne dans la ville et des centaines ont défilé devant le tribunal de Pietermaritzburg, en réaffirmant leur soutien à ce dernier avec des mots sur des pancartes tels que «100 % behind His Excelence Zuma », « Zuma, undisputed leader of the strong CNA ».

CARINE MAMBOU

Load More Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Check Also

MALI: IBRAHIM BOUBACAR KEITA EST RÉELU POUR UN SECOND MANDAT AVEC 67,17% DES SUFFRAGES

MALI: IBRAHIM BOUBACAR KEITA EST RÉELU POUR UN SECOND MANDAT AVEC 67,17% DES SUFFRAGES Le …