AFRIQUE DU SUD:MANIPULATION DU RAND;LE REGULATEUR SUD-AFRICAIN DES MARCHES CONTINU SA POURSUITE CONTRE 14 BANQUES

En Afrique du Sud, l’organisme de surveillance de la concurrence a tenu à démentir une information selon laquelle il s’apprêterait à abandonner les poursuites contre certaines des 14 banques accusées d’avoir manipulé le cours du rand.

Le porte-parole de l’institution,Sipho Ngwenya a déclaré: « ce n’est pas vrai. Nous sommes plutôt satisfait de la façon dont cette affaire progresse et nous n’allons renoncer à aucune poursuite contre aucune banque ».

Selon une source au sein de l’autorité sud-africaine de la concurrence,quatorze banques, dont BNP Paribas,ferront l’objet de poursuites ce mois de juillet 2017 pour manipulation présumée du rand sud-africain après une audience préliminaire qui s’est déroulée le vendredi 10 mars 2017.

Barclays et Citigroup ont déjà été approchées par l’autorité de régulation, la seconde ayant accepté de verser une amende de 69,5 millions de rands (4,93 millions d’euros).Citigroup a été entendue séparément le 22 mars dernier, date où l’accord sur l’amende devrait être entériné, a précisé la source, ajoutant que le tribunal pourrait recommander des changements.

Parmi les 14 banques incriminées figurent, Nomura, Standard Bank, Investec, JP Morgan, Credit Suisse Group, Commerzbank, Standard New York Securities, Macquarie Bank, Bank of America Merrill Lynch (BAML), ANZ Banking Group et Standard Chartered.

Cette sortie intervient après un article de Bloomberg qui indiquait que certaines banques pourraient voir abandonnées les poursuites entamées contre elles dans ce dossier. La commission a porté plainte auprès du tribunal de la compétition qui procède actuellement à des auditions afin de statuer sur cette affaire.

Ce recours est la conclusion d’enquêtes ayant débuté en 2015 dans le cadre d’une investigation planétaire qui a déjà contraint plusieurs grosses banques à s’acquitter d’environ 10 milliards de $ en règlement à l’amiable.

CARINE MAMBOU

Load More Related Articles
Comments are closed.

Check Also

CONGO-BRAZZAVILLE:LE FILS DE DENIS SASSOU NGUESSO ACCUSÉ D’AVOIR DÉTOURNÉ 50 MILLIONS DE DOLLARS

CONGO-BRAZZAVILLE:LE FILS DE DENIS SASSOU NGUESSO ACCUSÉ D’AVOIR DÉTOURNÉ 50 MILLION…