AFRIQUE: VIBREZ AU RYTHME DE  » WOMAN I LOVE »,LE NOUVEAU MAXI SINGLE DE L’ARTISTE RABAH PRESENTE PAR CAD AGENCY

Pour tout savoir sur l’artiste lisez et savourez cette ultime musique suave orcherstrée par l’ancien soldat de l’armée égyptienne RABAH

 RABAH de son vrai nom Ngninpa Rodrigue est né a Douala au cameroun.Originaire de la région de l’ouest du pays,Rabah est père d’un enfant,et le 4e d’une famille de 7 dont deux garcons et 5 filles. Il fit ses études primaire à Douala Bonamoussongo jusqu’au cours élémentaire deuxième année(CE2).Son père décède malheureusement en 1983.En 1986 sa mère l’envoie continuer ses études au village Baleveng principalement a l’ecole catholique de kiyani en classe de cours moyen première année(CM1).Etant le petit-fils d’une reine dans ce village,Rabah  passe toute son enfance chez sa grand-mère au palais royal.Cette dernière est la reine mère de Baleveng ce qui lui donnait une autorité extrêmement puissante dans son village natal.Elle inculpa a l’artiste les vraies valeurs de la société,notamment:’’La vie est un combat mon fils, si tu veux etre respecté ,inspire le respect soit leader dans tous ce que tu choissira de faire’’.

Après l’obtention de son CEPE,l’artiste Rabah quitte le village Baleveng sous la demande de sa mère pour la ville de Douala au quartier bepanda ou il continue ses études de la sixième jusqu’au secondaire en classe de première au collège de la maturité.En 1996,malgré ses multiples échecs au certificat de probation,sa mère le conseilla de quitter l’enseignement général au profit de l’enseignement technique car selon elle  »un technicien ne manquera jamais de quoi manger’’.Rabah ayant lui aussi l’engouement de vouloir reussir dans sa vie,écouta religieusement les conseils de sa chère et tendre maman et opta cette fois pour les études en techniques.Il s’inscrit alors au centre de formation CEFTI la même année et après trois bonnes années de durs labeur,au sein de ce centre de formation l’enfant prodige de l’ouest obtient son certificat de fin de formation en électronique en 1999.

Rabah connaitra a la fin de sa formation beaucoup de faciliter à trouver du travail dans son domaine comme le disait sa chère maman.Toujours entouré par les associations de plusieurs villages a Bepanda son quartier natal,il a vite fait de se frayer un autre chemin en s’interessant a la musique et en suivant religieusement les pas de ses ainés qui y travaillait déjà dans ce secteur .Après quelques années de formation auprès de ses ainés en musique,le jeune et talentueux fils de l’ouest quitte le cameroun le 13 Mars 2004 pour le pays de Nelson Mandela emportant avec lui toute l’inspiration des voix langoureuses des chanteurs de son quartier.

Une fois sur place,Rabah toujours très prompt et inspiré s’en est vite servi et s’est lancé dans le secteur musical mais avec un peu d’hesitation du fait de son intégration dans ce nouveau pays.C’est donc en 2006 que les graines de l’engagement commencent à germer en lui et qu’il commence sérieusement à s’intégrer dans la musique et effectue son tout premier mouvement embryonnaire qui prend forme avec le groupe Akwatic avec le fameux titre phare  »AFRICA FIESTA’’.Le titre ayant soulever le Coeur des mélomanes qui vibrait tous au rythmes de cette chanson, Rabah et son groupe Akwatic étant sous les feux des projecteurs du monde musical recoivent leur toute première nomination au SAMA( South African Music Award) 2006 en Afrique du Sud dans la categorie meilleur groupe Afro-pop.

Après cette tentative de gloire au sein du groupe Akwatic,Rabah relache un temps soit peu la musique au profit des affaires.En 2014,il perd sa maman et rentre au pays pour les obsèques.Les soirs pendant les recueillements avec ses amis d’enfance et quelques ainés avec qui il avait fait ses premiers pas dans la musique,Rabah cree des chansons pour entretenir des personnes venus les soutenir.C’est alors que ses amis d’enfance l’interpelle après les funerailles de sa maman sur sa vocation musicale.Selon eux il devrait continuer a faire de la musique au vu des merveilleuses chansons qui l’improvisait les soirs au village.

Rabah,après quelques reculs se dit au fond de lui c’est vrai ils ont certainement raison,je devrais continuer.S’étant convaincu de son talent artistique il a créé le groupe Baleveng Concept avec comme membres ses amis du cameroun.Il choisi comme genre musical l’Afro pop et le Reggae. Avec le groupe,la sortie des merveilleuses chansons comme »OGAH’’,’’NO MORE VISAS’’ ET  »LA VIE C’EST DEVANT’’voir le jour et devient très vite l’hymne de tous les adeptes du quatrième art .Desormais auteur,compositeur et chanteur,il collabore tour a tour avec des artistes de renom tels que ,Zakes et Yolande Ndongo paix a son ame pour ce qui était du groupe Akwatic et,Shareem,Ziam et Immortal de Golgota ses amis d’enfance pour le fameux Baleveng concept actuel.

En plus de la musique,Rabah relatif a l’ancien soldat égyptien toujours très combattif est un homme d’affaires hors paires car fondateur de la ligne de vetements  »Baleveng’’ qui signifie en langue Bamileke la maison de paix avec comme slogan  »House of peace’’.Il concilie donc au quotidien ses affaires de facon naturel avec le monde de la musique.Pour lui les deux vont de paires et il y trouve un énorme plaisir a le faire.Rabah a aussi été un excellent sportif,dans les années 1992-1994,il officiait comme gardien de but aux cotés de quelques internationaux notamment thierry Fidjeu Tazemeta qui a joue avec l’équipe nationale du cameroun pour ce qui est de la catégorie junior et cadet et participe très souvent a des oeuvres de charité aussi bien dans son pays natal que dans son pays d’adoption.

Engagé plus que jamais dans le quatrieme art,Rabah vient juste de faire naitre son nouveau maxi single intitulé ’’Woman I love’’.

CARINE MAMBOU

Load More Related Articles
Comments are closed.

Check Also

AFRICA: « LIBOTA FM » IS THE BRAND NEW GREAT CONCEPT OF PETIT LIBOTA, THE BRAIN BEHIND THE CAMGA AWARDS

AFRICA: « LIBOTA FM » IS THE BRAND NEW GREAT CONCEPT OF PETIT LIBOTA, THE BRAIN BEHIND THE…