AFRIQUE:LE CONTINENT AFRICAIN POURRAIT FAIRE FACE A UN DEFICIT DE 50 MILLIONS D’EMPLOIS D’ICI 2040

Selon l’analyse de l’Institut Tony Blair pour le changement global, sur la base des données bancaires mondiales, la population active en Afrique subsaharienne sera de 823 millions en 2040, contre 395 millions en 2015.

Le rapport informe que le nombre total d’emplois est attendu pour 773 millions,ce qui stipule par la même occasion que 50 millions de personnes en Afrique seront au chômage.Il ressort aussi que les pays à fort potentiel économique, comme le Ghana, le Kenya, le Liberia, le Malawi, le Nigéria et la Sierra Leone ne parviennent pas à se transformer, et à obtenir une croissance.

Les gouvernements des pays répertoriés ci-dessus ont été conseillés de poursuivre des stratégies de croissance inclusives pour accroître leur croissance.

A ce sujet,Jim Murphy ancien chef du parti travailliste écossais et actuellement conseiller au sein de l’institut Tony Blair fait savoir que:« A moins d’agir, l’Afrique fera face à un déficit de 50 millions d’emplois, d’ici à 2040. Cela devrait sonner comme une alerte. Ce chiffre aura non seulement des conséquences profondes pour l’ensemble du continent et de ses populations, mais l’impact sur l’économie mondiale pourrait être catastrophique.».

Le rapport intitulé «Market-based sector development is essential to inclusive growth in Africa », pointe du doigt les politiques désastreuses de certains pays. Il suspecte également une mauvaise coordination des aides au développement qui ne cadrent pas avec les réalités du continent, en particulier des pays bénéficiaires.

Jim Murphy mentionne aussi que:« Les donateurs internationaux doivent adopter une approche plus coordonnée, en tenant compte des besoins spécifiques à chaque pays, en les aidant à développer leur économie et à créer des emplois.».En outre,l’étude fait savoir que l’île Maurice a passé 10 ans à se concentrer sur les textiles, après avoir consacré 10 ans au tourisme, tandis que l’Éthiopie et le Botswana ont mis l’accent sur l’agriculture et les services, respectivement pendant 20 ans.

En somme,l’institut Tony Blair appelle les pays africains à emboiter le pas au Botswana, à l’Ethiopie et l’île Maurice qui ont réalisé d’importants progrès au cours des dernières décennies, en raison de la présence des autorités politiques aux côtés du secteur privé et des partenaires au développement.

WHAT IS HAPPENING IN AFRICA

Load More Related Articles
Comments are closed.

Check Also

CONGO-BRAZZAVILLE:LE FILS DE DENIS SASSOU NGUESSO ACCUSÉ D’AVOIR DÉTOURNÉ 50 MILLIONS DE DOLLARS

CONGO-BRAZZAVILLE:LE FILS DE DENIS SASSOU NGUESSO ACCUSÉ D’AVOIR DÉTOURNÉ 50 MILLION…