ALGERIE : 2017 ACHEVEMENT DE LA TRANSSAHARIENNE ALGER – LAGOS

Le Premier ministre algérien Abdelamalek Sellal, a annoncé ce samedi aucours du 27ème sommet Afrique-France à Bamako  la capitale du Mali,que la route transsaharienne Alger-Lagos devrait être achevée cette année 2017, avec la réalisation du dernier tronçon qui traversera le Niger.Selon l’APS,le premier ministre a déclaré que : « L’Algérie voudrait faire part de l’achèvement du tronçon national de la route transsaharienne Alger-Lagos, longue de 4800 Km, et souligner que celui du dernier tronçon, situé sur le territoire de la République du Niger, est prévu cette année».

Il est important de faire savoir que le fameux projet de cette transsaharienne Alger-Lagos est née dans les années 1960 donc il y’a plus d’une cinquantaine d’années de nos jours lors d’une initiative de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA) dans le but de désenclaver les pays du Sahel en leur offrant un accès à la Méditerranée.Disons aussi que ce projet pourrait éventuellement rapprocher les intérêts des économies du Maghreb et de l’Afrique de l’Ouest.

Force est de constater qu’Il s’agit de construire une route composée de quatre branches reliant Alger et Tunis à quatre capitales sub-sahariennes à Bamako, Niamey, N’Djamena et Lagos. Les six pays membres de ce comité sont l’Algérie, la Tunisie, le Niger, le Mali, le Tchad et le Nigéria.Le tracé routier reliant l’Algérie et la Tunisie à ces pays subsahariens est financé par les pays concernés et par la Banque africaine de développement( BAD). L’Algérie, qui en est le premier contributeur, estime y avoir déjà investi 3 milliards de dollars. Les dernières tranches de travaux de ce gigantesque chantier, dont une partie significative déroule une autoroute, ont été freinées a cause des problèmes liés a la sécurité que subit toute cette zone.

En definitive,réiterons qu’une fois le tronçon nigérien achevé et Alger relié à Lagos, il ne restera plus que d’importants défis à surmonter tels que créer un cadre légal et fiscal favorable aux échanges et aux transits de marchandises, assurer la sécurité des voyageurs et de leurs cargaisons sur des milliers de kilomètres à travers le Sahel et gérer les flux de migrants de manière moins brutale qu’ils l’ont souvent été.En ce qui concerne la fibre optique, le chef du gouvernement algérien a  annoncé que la partie algérienne du câble Alger-Lagos est déjà effectif.

CARINE MAMBOU

Load More Related Articles
Comments are closed.

Check Also

MALI: IBRAHIM BOUBACAR KEITA EST RÉELU POUR UN SECOND MANDAT AVEC 67,17% DES SUFFRAGES

MALI: IBRAHIM BOUBACAR KEITA EST RÉELU POUR UN SECOND MANDAT AVEC 67,17% DES SUFFRAGES Le …