ANGOLA:ISABEL DOS SANTOS POURRAIT DEMISSIONER DE LA PRESIDENCE DE LA COMPAGNIE SONANGOL

La décision d’Isabel dos Santos fille du président angolais José Eduardo dos Santos serait motivée par les fortes pressions exercées sur elle par les activistes de la société civile et de l’opposition dans un contexte où la main mise des membres de la famille présidentielle sur l’économie du pays est de plus en plus décriée. Selon le journal portugais, son frère cadet Filomeno de Sousa dos Santos par ailleurs actuel président du fonds souverain angolais, devrait lui aussi rendre le tablier dans un avenir proche.

Disons-le Isabel dos Santos avait été nommée par son père à la tête de la Sonangol et son cadet Filomeno quant à lui, désigné à la tête du Fundo Soberano de Angola en 2012.

La nomination d’Isabel dos Santos à la tête de la Sonangol avait été contesté par un collectif d’avocats devant la Cour suprême angolaise. Cette juridiction a malgré tout validé sa nomination.Ce collectif d’avocats s’est basé sur une disposition de la loi fondamentale angolaise qui dispose qu’aucun responsable en charge des affaires publiques ne doit faire coopter ses proches à un poste de responsabilité dans l’administration publique,pour porter l’affaire devant la Cour constitutionnelle.

La femme la plus riche d’Afrique Isabel dos Santos selon le quotidien portugais Expresso pourrait donc démissionner du poste de présidente de la compagnie pétrolière nationale Sonangol avant les élections générales prévues en août 2017 prochain, et son père quant à lui a annoncé  qu’il quittera le pouvoir en 2018 après 38 ans de règne.

CARINE MAMBOU

Load More Related Articles
Comments are closed.

Check Also

TCHAD: IDRISS DEBY ITNO ORDONNE LE TRANSFERT DE LA PLUS GRANDE BASE MILITAIRE À KAIGA KINDJIRIA

TCHAD: IDRISS DEBY ITNO ORDONNE LE TRANSFERT DE LA PLUS GRANDE BASE MILITAIRE À KAIGA KIND…