CAMEROUN: ODETTE ASSEMBE ENGOULOU PRESIDENTE DE LA FEDERATION DE BADMITTON

 

Règles élementaires accessible à tous, rapidité d’apprentissage, le badminton est une discipline sportive créée en 1873 et connue au Cameroun en 1996. Cette nouvelle discipline camerounaise se joue avec des raquettes semblables à celles du tennis à la seule différence que le manche est plus léger. Au lieu de la petite balle jaune du tennis, le badminton se pratique avec un « volant » qui est une sorte de fleur en matière synthétique ou en plumes avec un filet de 152 cm et des poteaux de 155 cm. La discipline se joue en plusieurs catégories, l’âge variant de 5 ans pour les poussins à plus de 35 ans pour les vétérans en simple, double ou mixte.

La discipline qui était considérée comme un regroupement et donc délaissée aux pratiquant depuis son arrivée au pays a été transformée en sélection nationale et internationale avec l’arrivée à sa tête en 2013 d’une grande dame de cœur à multiples casquettes. Elle, c’est Odette Assembé-Engoulou toute première dame à inscrire son nom dans le livre des présidents de fédérations sportives au Cameroun.

Depuis trois ans maintenant, le badminton est considéré comme l’une des disciplines phare dans le milieu sportif camerounais. Inscrit désormais comme discipline à la Fenasco, le Badminton a aussi été demontré aux jeux universitaires par l’exhibition de ses sociétaires, ceci grâce au dynamisme de la présidente qui ne cesse d’être au four et au moulin afin que la  discipline devienne l’une des plus en vue au Cameroun. Prestataires de services, restauratrice, juristes, basketteuse, badistes et mère, Odette Assembé épouse Engoulou affectueusement appelée « OD » pour les intimes ou « MATER » par ses nombreux enfants de par son amour inconditionnel, est une dame exceptionnelle qui sait se battre au quotidien pour l’intérêt de tous. Donner sans jamais rien attendre en retour, c’est sa devise majeure. Née dans une famille nombreuse et polygamique, aînée de la sienne par ailleurs, Madame Engoulou a toujours su concilier travail, étude et famille en mettant un accent particulier dans l’encadrement de ses cadets et des enfants déshérités.

Soutien total et absolu de son époux, Odette en est d’ailleurs son assistante personnelle. Pour Monsieur Emile Engoulou Engoulou grand chef restaurateur à Yaoundé, au Cameroun (Restaurant du cercle municipale), Odette est l’épouse spéciale, une couronne gracieuse offerte par l’Eternel dont il se réjouit sans cesse. Les Badistes en font un témoignage sans pareil de l’évolution de la discipline depuis son arrivée à la tête de la fédération. Comme action, on peut citer entre autres les différents partenariats qu’elle ne cesse de créer entre le Cameroun et l’étranger, le déplacement à Hangzou en Chine, l’année dernière pour un stage d’apprentissage dont ont bénéficié les champions du Cameroun en simple monsieur, Eddy Owona Ndimako, en simple dame Louise MBAS et d’une remise à niveau de l’encadreur technique national Constant Sack Assembé.

En outre, le directeur technique Jacques Owono Salvet a lui aussi, dans la même optique, participé aux activités de l’association Francophone de Badminton (AFB) avec comme point d’intérêt, les échanges et synergies avec les fédérations membres en France.

La Badminton World Federation (BWF) existe bel et bien grâce au soutien formel et dévouement absolu de la présidente au Cameroun. A cet effet, les diplômes ont été remis aux enseignants du shuttle time, aux tuteurs du shuttle time CT et aux entraineurs de niveau I BWF. Notons également qu’en 2015, dans le cadre des activités de l’Open international de la Badminton World Federation et du stage offert par l’Association Francophone de Badminton en Côte d’Ivoire, où stages et compétitions internationales étaient à l’ordre du jour, le Cameroun a été valablement représenté en dame par Laeticia Nguefack et messieurs par Eddy Owona Ndimako et du jeune Paul-Henry Blosch. Open qui a connu la participation des pays comme le Maroc, Congo RDC, France, Benin, RCA et Côte d’ivoire. L’encadreur a bénéficié quant à lui d’un stage d’entraîneur de niveau I.

En définitive, le Cameroun sera bel et bien représenté une fois de plus grâce aux efforts incontestés d’Odette Engoulou et de son staff au championnat d’Afrique junior de badminton qui se tiendra très prochainement au Maroc. Tous derrière ces guerriers et amoureux du volant, tous derrière la discipline, Bravo et bon vent Madame la présidente.

CARINE MAMBOU

Load More Related Articles
Comments are closed.

Check Also

AFRIQUE: LE CAMEROUN EST PRÉSENT AUX OLYMPIADES MONDIALES DES ÉCHECS

AFRIQUE: LE CAMEROUN EST PRÉSENT AUX OLYMPIADES MONDIALES DES ÉCHECS La Fédération Interna…