CAMEROUN: UN COUVRE-FEU A ÉTÉ INSTAURÉ A BAMENDA

Un couvre-feu a été instauré à Bamenda, la ville anglophone du Nord -ouest du Cameroun.

Le coufre-feu est en vigueur de 22h à 5h du matin jusqu’au 23 novembre 2017. Pour cause, deux gendarmes ont été tués mercredi matin dans une attaque armée contre un poste de contrôle de la gendarmerie à l’entrée de la ville de Bamenda au Cameroun.

En effet, dans la ville de Bamenda, des échanges de coups de feu ont été entendus au petit matin du 8 novembre. Selon des témoins sur place, ces incidents se sont produits aux alentours de 2 heures du matin. La ville connait de vives tensions, et les populations apeurées, seraient cloitrées dans leurs domiciles.

Deux gendarmes auraient été tués dans les échanges de tirs de la nuit. Une situation similaire à celle qu’a vécue la ville de Jakiri, où un gendarme a été tué il y a deux jours, à la suite d’un affrontement avec des jeunes. Selon une source, les troubles seraient partis de jeunes furieux qui ont envahi le lycée technique de Jakiri, et ont attaqué des apprenants car ils voulaient réprimer la reprise des cours dans cet établissement.

Depuis novembre 2016, la minorité anglophone, qui représente environ 20% des 22 millions de Camerounais et deux régions sur dix, proteste contre ce qu’elle appelle sa « marginalisation » dans la société.

Certains activistes anglophones exigent le retour au fédéralisme et une minorité réclame la partition du Cameroun. Deux scénarios que refusent catégoriquement les autorités camerounaises.

CARINE MAMBOU

 

Load More Related Articles
Comments are closed.

Check Also

MALI: IBRAHIM BOUBACAR KEITA EST RÉELU POUR UN SECOND MANDAT AVEC 67,17% DES SUFFRAGES

MALI: IBRAHIM BOUBACAR KEITA EST RÉELU POUR UN SECOND MANDAT AVEC 67,17% DES SUFFRAGES Le …