CAMEROUN

Démantèlement tarifaire des produits dans le cadre des APE

La liste d’un premier groupe de produits admis au démantèlement tarifaire entre le Cameroun et l’union Européenne à été rendu publique rélativement a l’accord de partenariat économique existant entre eux et mis en application le 4 Août dernier.Le ministre en charge de la communication,Issa Tchiroma Bakary à expliqué que ce premier groupe de produits dits à « libéralisation rapide » ,à pour objectif principal le bien-être des populations en ce sens qu’il permettra aux entreprises locales d’acceder aux intrants nécessaires à leur parcours de fabrication ceci à moindre coût. Les produits destinés à la consommation des ménages sont à hauteur de 30% du total dans ce premier groupe , incluant les produits de première nécessité contributifs à la lutte contre la pauvrété,des matières premières à 19% et certains biens d’équipements à 27% du groupe.

Au total, 18 codes produits sont concernés,on y retrouve dans cette liste disponible sur le site de L’ administration douanière des déchets de sucreries brassicoles, de soie, des dèchets végétaux,pharmaceutiques et autres. Interpellé sur la question, le ministre en charge du commerce au cameroun affirme que leur présence n’impliquerait pas une obligation d’importations par les opérateurs économiques camerounais .Notons dans ce même ordre d’idée que dans ce premier groupe, on y retrouve les surgélés de ces mêmes produits qui font une concurrence réelle aux productions locales peu compétitives en termes de satisfaction du marché.Pourtant , le porte-parole du gouvernement à indiqué que: » sont exclus de toute libéralisation douanière et tarifaire,certains produits qui présentent un potentiel de développement considérable ceci en dépit d’une production actuelle limitée notamment des produits bruts animaux et végétaux « .Eh bien que l’on soit Pour ou Contre cet accord il y’aura toujours une incidence directes aux resources publiques et à l’impact sur le tissu productif local.

A cet effet, le gouvernement se défend de ce que ce démantèlement tarifaire devrait faciliter les importations d’intrants et équipements de production, ce qui renforcera probablement le tissu de production local et permettra de compenser avec les pertes de recettes douanières.Mais seulement d’après une étude réalisée par les services spécialisés du ministère des finances, l’effet de la libéralisation sur les produits concernés ne representera qu’une baisse de 3,5% de leurs prix à la fin du démantèlement.

Pour les pays africains qui doivent faire face à ces accords de partenariats économiques il faut réléver le fait que les arbitrages seront difficiles.Dans un tel cadre,les gouvernements ont du faire face à ces accords de partenariats économiques en faisant des choix mais il semblerait,au regard des données,qu’il faudra bien plus que la volonté politique pour faire des APE un levier du developpement.

L’union européenne, en 2015 à perdu sa place de troisième marché de destination des produits camerounais et s’ est positionnée à la cinquième place.les volumes exportés ont aussi décru passant de 2,8milliards $ en 2014, à 1,85 milliards $ en fin 2015 selon les données de Bloomberg.

CARINE MAMBOU

 

Load More Related Articles
Comments are closed.

Check Also

LIBERIA: LE PRÉSIDENT GEORGE OUSMAN WEAH SOMME LES HAUTS RESPONSABLES DE DÉCLARER LEURS BIENS

LIBERIA: LE PRÉSIDENT GEORGE OUSMAN WEAH SOMME LES HAUTS RESPONSABLES DE DÉCLARER LEURS BI…