CAMEROUN: DEUX ASSAILLANTS TUÉS, LES POPULATIONS S’OPPOSENT À UNE NOUVELLE ATTAQUE À BANGOURAIN

Un calme précaire règne à Bangourain depuis quelques heures. Les milices d’autodéfense ont déjoué hier mercredi 26 décembre 2018, un second attentat que planifiaient des combattants séparatistes.

En effet, le passage lundi dernier de Paul Atanga Nji, ministre de l’Administration Territoriale (MINAT), semble avoir apaisé les esprits. Selon Youmo Koupit Adamou, membre du bureau politique de l’Union Démocratique du Cameroun (UDC):« Des populations fuyaient Bangourain pour Foumban à pied, parce que le transport est passé à 5000 FCFA. Le ministre leur a demandé de retourner chez elles, de rester sereines et de ne pas céder à la justice populaire ».

Disons-le, le ministre Atanga Nji n’est pas seulement allé superviser la distribution de l’aide apportée par le Chef de l’Etat notamment du matériel de couchage, tôles, ciment et bien d’autres aux familles sinistrées suite à l’attaque du 23 décembre 2018 car lors de son passage, il a passé un message de paix aux populations qui étaient sur le pied de guerre en ces termes: « à partir de ce jeudi 27 décembre 2018, Bangourain sera davantage sécurisé parce qu’il y aura un renforcement des équipes de police, de gendarmerie et de l’armée ».

Notons-le, aux premières heures de la matinée du mercredi 26 décembre 2018, des groupes d’autodéfense ont repoussé une nouvelle attaque. Bangourain, petite ville de 30 000 habitants, située dans le département du Noun, a été le théâtre dimanche dernier, d’une attaque particulièrement violente. Un homme a été tué, plusieurs autres personnes blessées et enlevées. Environ 80 habitations ont été détruites, ainsi que des boutiques, des véhicules et des motos.

En somme, l’acte terroriste est attribué aux combattants séparatistes qui seraient venus des localités voisines de Bangourain, situées à proximité de la région du Nord-Ouest.

CARINE MAMBOU

 

Load More Related Articles
Comments are closed.

Check Also

CAMEROUN: UN SUSPECT AUX ARRÊTS SUITE À L’ASSASSINAT DU GRAND PRODUCTEUR JEAN-PIERRE SAAH!

CAMEROUN: UN SUSPECT AUX ARRÊTS SUITE À L’ASSASSINAT DU GRAND PRODUCTEUR JEAN-PIERRE…