CAMEROUN: L UNION EUROPEENNE FINANCE LANDCAM A HAUTEUR DE 2,4 MILLIARDS DE FCFA

 Le Programme de l’Union européenne (UE) « LandCam: Sécuriser les droits liés aux terres et aux ressources et améliorer la gestion des zones forestières du Cameroun »,a été officiellement lancé le 9 mars 2017 à Yaoundé.

Selon le chargé de projets à la délégation de l’Union européenne Eulogio MONTIJANO, LandCam « vise à soutenir les efforts du gouvernement pour améliorer la gestion des terres et des ressources naturelles, par la promotion d’une gouvernance foncière plus efficace. En particulier, le projet contribuera à renforcer le dialogue autour de la réforme en cours des lois foncières, forestières, minières et environnementales ». Ledit programme sera mise en œuvre par trois organisations de la société civile camerounaise. Il s’agit de l’Institut International pour l’environnement et le développement (Iied), le Centre pour l’environnement et le développement (CED), le Réseau de lutte contre la faim (Relufa).

Le coordonnateur du Centre pour l’environnement et le développement, en la personne de Samuel NGUIFFO précise que:« Le rôle du CED inclura la recherche, la promotion, la médiation communautaire, le développement des compétences et le conseil technique. En plus d’appuyer la société civile dans ses propositions pour les réformes juridiques, il administrera un fonds de petites subventions. »

Les travaux sont repartis comme suit selon les organes concernés:

         -Le Relufa (Réseau de lutte contre la faim) coordonnera le travail de compétence et de diffusion avec les journalistes, et facilitera les mises à l’essai d’approches visant à assurer les droits liés aux ressources et à la terre.

            -L’Institut International pour l’environnement et le développement (Iied) sera en charge de la coordination et de la gestion globale du projet. Il fournira également un soutien technique, rendra compte des enseignements tirés et les partagera, et supervisera les évaluations.

CARINE MAMBOU

Load More Related Articles
Comments are closed.

Check Also

TCHAD: LES FEMMES PRÉFÈRENT DE PLUS EN PLUS LES COIFFURES OCCIDENTALES AUX COIFFURES AFRICAINES

TCHAD: LES FEMMES PRÉFÈRENT DE PLUS EN PLUS LES COIFFURES OCCIDENTALES AUX COIFFURES AFRIC…