CAMEROUN: L’APE EST JUGE TRES LIMITE PAR RAPPORT AUX PERTES ESTIMES A 100 MILLIONS DE FCFA/MOIS

Le 3 mars 2017 dernier à Douala au Cameroun, aucours de la 16ème session du Comina entendu Comité ministériel des négociations,de l’APE entendu Accord de partenariat économique avec l’Union européenne, le ministre camerounais de l’Economie Louis-Paul Motaze  a fait savoir à la suite d’une première évaluation que le Cameroun juge très limité, pour le moment, l’impact budgétaire de ce démantèlement tarifaire, estimé à une perte de 100 millions de FCFA par mois soit environ 700 millions de FCFA en sept mois du au fait que diverses mesures d’accompagnement ont été prises par les autorités camerounaises a l’instar de l’élargissement de l’assiette fiscale.

Le ministre Louis-Paul Motaze a néanmoins précisé que les implications de la mise en œuvre de l’APE d’étape du Cameroun sur les économies des autres pays de la configuration régionale ne sont pas encore étayées par des données consolidées,ce qui explique le fait qu’il a été demandé au Comina de convoquer, dans les plus brefs délais, une réunion d’experts économistes et douaniers, en vue d’examiner, entre autres, les actions à mener pour le renforcement des capacités des services de contrôle aux frontières et une meilleure administration des règles d’origine.

Rappelons que depuis le 4 août 2016 le Cameroun a mis en vigueur le démantèlement tarifaire de certains produits européens. Ce démantèlement actuel concerne seulement les produits du premier groupe constitués de 1760 lignes tarifaires.Ce groupe comporte essentiellement des produits destinés à la consommation des ménages dont 30% du total du groupe, 19% des matières premières et 27% de certains biens d’équipements.

CARINE MAMBOU

Load More Related Articles
Comments are closed.

Check Also

CAMEROUN: WASHINGTON DEMANDE UNE ENQUÊTE TRANSPARENTE DE L’AFFAIRE DE LA VIDÉO CHOQUANTE

CAMEROUN: WASHINGTON DEMANDE UNE ENQUÊTE TRANSPARENTE DE L’AFFAIRE DE LA VIDÉO CHOQU…