CAMEROUN: LETTRE OUVERTE DE LILIAN AYUK, ÉPOUSE DE SISIKU AYUK TABE À LA FIRST LADY CHANTAL BIYA

Madame Lilian Ayuk Tabe, par ailleurs, épouse du leader de l’Ambazonie demande un dialogue inclusif et la libération de son époux ainsi que tous les leaders anglophones dans sa correspondance adressée à la première dame, Chantal Biya.

En effet, Lilian Ayuk Tabe, épouse de Sisiku Ayuk Tabe a déclaré dans sa lettre ouverte publiée le 13 novembre 2018 à  l’endroit de la première dame, Chantal Biya:« Il n’est plus admissible pour vous, mère de la nation qui comprend mieux la douleur de ses enfants de rester indifférente à la situation critique des populations des régions du Nord-Ouest et du Sud-OuestComment dormez-vous la nuit tout en sachant que vos enfants ne vont plus à l’école suite à la situation sécuritaire dans ces régions depuis deux ans? Comment pouvez-vous rester aussi silencieuse face aux nombreux réfugiés qui ont fui les régions en crise? ».

Disons-le, dans cette lettre ouverte, l’épouse du leader autoproclamé de l’Etat virtuel de l’Ambazonie plaide aussi pour la libération des leaders du mouvement séparatiste emprisonnés à Yaoundé en ces termes: « Je voudrais qu’avec les autres mères du Cameroun, vous mettez la pression sur votre époux et le Gouvernement du Cameroun pour qu’ils entament un dialogue inclusif et libèrent immédiatement les leaders anglophones y compris mon époux ».

Selon elle, le destin du Cameroun et les leaders anglophones extradés du Nigéria, est entre les mains de la première dame camerounaise. Sur ce, Lilian Ayuk Tabe demande à Chantal Biya de donner le coup d’envoi afin que les autres femmes du Cameroun emboittent le pas afin de mettre fin à cette guerre qui dure depuis plus de deux ans dans les régions du Nord-Ouest et Sud-Ouest.

CARINE MAMBOU

Load More Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Check Also

LIBERIA: LE PRÉSIDENT GEORGE OUSMAN WEAH SOMME LES HAUTS RESPONSABLES DE DÉCLARER LEURS BIENS

LIBERIA: LE PRÉSIDENT GEORGE OUSMAN WEAH SOMME LES HAUTS RESPONSABLES DE DÉCLARER LEURS BI…