CAMEROUN: LIBÉRATION DES 170 ÉLÈVES KIPNAPPÉS SAMEDI DERNIER À KUMBO DANS LA RÉGION DU NORD-OUEST

Les 170 élèves enlevés samedi dernier au Cameroun plus précisement à kumbo, localité située dans la région du nord-ouest ont été libérés ce dimanche 17 février 2019.

En effet, la remise en liberté des 170 élèves, dont deux agents de sécurité, un enseignant et ses deux enfants est intervenue ce dimanche 17 février 2019. Au fait, l’information émane du diocèse de Kumbo, ville située à 80 kilomètres de Bamenda où ils ont été enlevés samedi dans le Nord-Ouest du Cameroun.

Disons-le, le rapt qui est survenu à Saint Augustin College de Kumbo, est le plus important acte d’enlèvement d’élèves en termes de nombre, signalé depuis le début de la crise dans les zones anglophones du Cameroun. Selon le diocèse, les élèves ont regagné leur école hier dimanche au soir en attendant que leurs parents viennent les chercher sans toutefois préciser les conditions de libération de ces ex-otages.

Cependant, le diocèse annonce la fermeture de la dite école car joint par le média BBC, Mgr Georges Nkuo, par ailleurs évêque de Kumbo, a fait savoir que les agents de l’église ont négocié la libération des otages sur la promesse que l’établissement fermera ses portes. Il indique à cet effet: « Si l’armée était intervenue, il y’aurait eu des morts » tout en appelant les parents à venir chercher leurs enfants.

En rappel, en décembre dernier, des élèves et enseignants de cette même école avaient été enlevés par des hommes armés. Dans cette région anglophone en crise, les sécessionnistes avaient imposé un boycott des cours dans les établissements scolaires. Ce kidnapping est le deuxième le plus important depuis le début du conflit entre séparatistes armés et forces de l’ordre.

CARINE MAMBOU

Load More Related Articles
Comments are closed.

Check Also

AFRIQUE: LE GHANA EST DEVENU LE PREMIER PRODUCTEUR D’OR SELON LA BANQUE MONDIALE

AFRIQUE: LE GHANA EST DEVENU LE PREMIER PRODUCTEUR D’OR SELON LA BANQUE MONDIALE Sel…