CAMEROUN: L’UE OCTROIE UN MONTANT DE 63 MILLIARDS FCFA POUR LE DÉVELOPPEMENT DU SECTEUR RURAL

Ce 9 novembre à Yaoundé, Louis Paul Motaze, ministre en charge de l’Economie, a procédé à la signature avec l’Union européenne, d’une convention de financement pour un contrat de réforme sectorielle, d’un montant de 63 milliards FCFA pour le cycle 2017-2019.

Ce financement constitue le socle du programme indicatif du onzième Fonds européen de développement (FED) et vise à appuyer le gouvernement du Cameroun dans la mise en œuvre de sa stratégie de développement du secteur rural, particulièrement la partie concernant l’augmentation de la productivité des exploitations familiales agricoles.

En rappel, le 29 octobre 2014, le Cameroun et l’Union européenne ont signé un accord de financement d’un programme d’appui au développement, au titre du onzième Fonds européen de développement pour un montant global de 185 milliards FCFA. Le secteur de la gouvernance engloutit près de 55 milliards FCFA; celui du développement rural, un montant total de 116,5 milliards FCFA et les mesures d’appui 13 milliards FCFA.

Par contre en marge d’un forum des investisseurs qui se déroule à Bangui en République Centrafricaine, la représentante de l’Union Européenne Samuela Isopi a annoncé la finalisation prochaine d’un accord de financement dans la mise en place d’un réseau de fibre optique dans ce pays, en partenariat avec la Banque africaine de développement.

Cet engagement viendra alors concrétiser la participation européenne au plan de redressement de l’économie centrafricaine, mise à rude épreuve par des années d’instabilités socio-politiques. Par ailleurs, Samuela Isopi a aussi fait savoir que la Centrafique, siège de la CEMAC, bénéficiera aussi de la nouvelle assistance, mise en place par l’Union européenne afin de couvrir des risques d’investissement.

CARINE MAMBOU

Load More Related Articles
Comments are closed.

Check Also

TOGO: L’ETAT VEUT DOTER CHAQUE INDIVIDU D’UN NUMÉRO D’IDENTIFICATION BIOMÉTRIQUE UNIQUE

TOGO: L’ETAT VEUT DOTER CHAQUE INDIVIDU D’UN NUMÉRO D’IDENTIFICATION BIO…