CAMEROUN: MAITRE DIEUDONNE HAPPI EST LE PRESIDENT DU COMITE DE NORMALISATION DE LA FECAFOOT

La confirmation de la nomination de Me Dieudonné Happi a été faite en conférence de presse à l’hôtel Hilton de yaoundé ce 8 Septembre 2017.

Après tant de tergiversement autour de la question, ce sera bel et bien Me Dieudonné Happi qui conduira les destinées du comité de normalisation à la Fécafoot. Il sera assisté de Me Marcelle Denise Ambono comme Vice-Presidente, de Maurice Samuel Bellet Edimo, du Dr Abdou Oumerou et du journaliste Kevin Njomo Kamdem comme membres.

Ce sera donc une sorte de mission accomplie pour les émissaires de la Confédération africaine de football dirigée par le président Ahmed Ahmed et de la Fédération internationale de football association (Fifa) car ils ont procédés, comme convenue, à la désignation et à l’installation des personnalités qui devront diriger le comité de normalisation de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) ce vendredi dans la capitale du pays.

Me Dieudonné Happi est né le 26 novembre 1951. Comme parcours scolaire, il fait des études secondaires aux lycées de Buéa et de Manengouba. En 1977, il effectue des études de sciences juridiques à l’Université de Rouen puis d’Angers et obtient une maitrise en droit. En 1981, il revient au Cameroun et est finalement autorisé à exercer en tant qu’avocat en 1985. Six ans plus, tard, il illustre la notoriété dont il commence à jouir en défendant la cause de l’ancien directeur de la sécurité présidentielle du président tchadien déchu Hisseine Habré.

Me Dieudonné Happi devient aussi le coordonnateur dans le Grand-Nord de l’Union pour le changement qui etait un ensemble de partis politiques et d’associations qui soutenaient la candidature de John Fru Ndi à la présidentielle de 1990. En 1995, il change de parti et intègre l’Union pour la démocratie et le progrès (UNDP).

En rappel, la Fifa avait institué un comité de normalisation au sein de la Fecafoot le 23 août dernier, avec pour mission de : «gérer les affaires courantes ; élaborer en consultation avec toutes les parties prenantes, de nouveaux statuts qui soient en conformité avec les statuts et standards de la Fifa ainsi qu’avec la législation nationale obligatoire en vigueur ; réviser les statuts des ligues régionales et départementales et s’assurer de leur conformité vis-à-vis des statuts de la Fecafoot ; identifier les délégués de l’assemblée générale de la Fecafoot ainsi que des ligues régionales et départementales ». 

CARINE MAMBOU

Load More Related Articles
Comments are closed.

Check Also

AFRIQUE: ALIKO DANGOTE FURIEUX, DIT AVOIR BESOIN DE 38 VISAS POUR VOYAGER SUR SON CONTINENT

AFRIQUE: ALIKO DANGOTE FURIEUX, DIT AVOIR BESOIN DE 38 VISAS POUR VOYAGER SUR SON CONTINEN…