CAMEROUN: MAURICE KAMTO REVENDIQUE SA VICTOIRE ET OFFRE L’IMMUNITÉ À PAUL BIYA

Maurice Kamto, le candidat de poids de l’opposition vient de se déclarer vainqueur de la présidentielle 2018 au Cameroun et appelle Paul Biya, le candidat sortant à reconnaître sa défaite et procéder à une transition pacifique.

En effet, pendant sa conférence de presse ce 8 octobre 2018, Maurice Kamto a clairement fait savoir dans son discours en cette mi-journée: « Le peuple camerounais m’a donné la responsabilité de tirer le penalty. Je l’ai tiré et il y a but » tout en  affirmant que sa victoire est confirmée par les procès verbaux qui lui sont parvenus.

Au fait, selon l’article 113 du code électoral, « Juste après le dépouillement des urnes, le résultat acquis dans chaque bureau de vote est rendu public. L’article 115 stipule également que les résultats du scrutin soient immédiatement consignés au procès verbal. Celui-ci, rédigé en autant d’exemplaires qu’il y a de membres plus deux (02), est clos et signé de ceux-ci.(2) Un exemplaire du procès verbal est remis à chaque membre présent de la commission locale de vote l’ayant signé ».

En outre, selon les alinéas  (3) et (4) de l’article 115, l’original est transmis par le président de la commission locale de vote au responsable du démembrement communal d’Elections Cameroon pour archivage. Cet original fait foi. Un exemplaire est transmis dans les quarante-huit (48) heures suivant la clôture des opérations de vote, au président de la commission départementale de supervision ou au président de la commission communale de supervision le cas échéant.

Notons le, dans les deux grandes villes du Cameroun (Yaoundé et Douala), les procès verbaux établis dans les bureaux de vote accordent une écrasante majorité au professeur Kamto. Cependant, dans les villes de la région du Sud dont est originaire Paul Biya, ce sont les scores soviétiques qui sont enregistrés en sa faveur notamment 100%, comme si les scrutateurs de l’opposition avaient également voté pour lui.

Par ailleurs, certaines sources proches du pouvoir annonçaient déjà la victoire de Paul Biya dans les régions du Nord et de l’Extrême Nord, hier dimanche au soir, alors que le réseau téléphonique était perturbé, et qu’il était presque impossible de passer le moindre appel, faire un sms ou avoir une connexion internet. Le réseau n’a été rétabli que ce lundi matin vers 9 heures.  Les urnes étaient portées  disparues après le vote et avant dépouillement dans les zones rurales enclavées. Dans plusieurs bureaux de vote installés dans des salles de classes poussiéreuses sans électricité, le dépouillement s’est fait soit dans l’obscurité, soit avec des lampes tempêtes ou des bougies. Néanmoins, les resultats récoltés dans 90% des localités placent le candidat Maurice Kamto largement en tête avec 31% ainsi qu’un vrai ras-de -marée dans les zones urbaines.

Mentionons le, Grégoire Owona, ministre du travail et secrétaire général adjoint du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC), parti au pouvoir, a déclaré au journal Le Monde Afrique: « Ce sont les Occidentaux qui se lassent rapidement de leurs présidents, mais la chefferie dans la culture bantoue, c’est pour toute la vie. Le chef meurt au pouvoir ».

Comment comprendre un tel propos? s’il est vrai qu’un chef meurt au pouvoir, n’es-ce pas avouer solennellement la fraude à l’opinion publique? sinon pourquoi avoir pris la peine d’organiser les élections si vous saviez au préalable que dans la culture bantoue un chef est pour toute la vie? Paul Biya et ses partisans pourraient-ils reconnaître leur défaite?

CI-DESSOUS LA VIDÉO DE LA CONFÉRENCE DE PRESSE DU PROFESSEUR MAURICE KAMTO

CARINE MAMBOU

Load More Related Articles

One Comment

  1. […] le SDF sait qu’il a perdu sur le terrain au profit des concurrents notamment le MRC du professeur Maurice Kamto le poids lourd de l’opposition actuelle au Cameroun. Au fait, les militants du SDF en […]

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Check Also

ETHIOPIE: LE PREMIER MINISTRE ABIY AHMED FAIT DES POMPES AVEC DES SOLDATS EN COLÈRE

ETHIOPIE: LE PREMIER MINISTRE ABIY AHMED FAIT DES POMPES AVEC DES SOLDATS EN COLÈRE Des so…