CAMEROUN: NAUFRAGE D’UN NAVIRE DE L’ARMEE AU LARGE DE DEBUNSHA, LOCALITE DE LA REGION DU SUD-OUEST CE 16 JUILLET 2017

Ce dimanche 16 juillet 2017, le bateau logistique de nom Mudemba, du Bataillon d’Intervention Rapide (BIR), de l’armée camerounaise est parti de sa base de Douala dans la matinée pour Bakassi, avec à son bord 37 militaires de l’armée camerounaise.

Selon le ministre de la défense Joseph Beti Assomo, trois soldats ont été sauvés sur les 37 personnels qui se trouvaient à bord du bateau logistique de l’armée camerounaise qui a chaviré en mer ce dimanche. Le reste des 34 personnes sont portés disparus avec le Lieutenant Colonel Moussa par ailleurs commandant en second du BIR. Le gouvernement camerounais, à travers le ministre de la défense, a publié tard dans la nuit du dimanche à ce lundi 17 juillet 2017, pour renseigner l’opinion publique sur le bateau, la mission qu’elle effectuait et le point sur les opérations de recherche des personnels portés disparus.

Le président de la République Paul Biya souhaite connaitre la cause et le bilan officiel de l’accident du bateau logistique du Bataillon d’intervention rapide (Bir) qui a coulé au fond des eaux après avoir chaviré au large de Debunsha, localité de la Région du Sud-Ouest.A ce propos, une cellule de crise est à pied d’œuvre depuis hier au ministère de la défense à Yaoundé et à Limbé, ville balnéaire de la Région du Sud-Ouest qui abrite la base du Bir.

D’après une source, « les circonstances du drame ne sont pas encore élucidées, mais les premières informations font état d’une mer qui s’est brusquement agitée ». Une cellule de crise et une commission d’enquête ont été mises en place pour coordonner les recherches et faire la lumière sur l’accident. 

La BIR, une unité d’élite de l’armée camerounaise, est aux avant-postes dans la lutte contre le groupe jihadiste Boko Haram, dans la région camerounaise de l’Extrême-Nord. Elle œuvre également contre la piraterie maritime dans les eaux territoriales. 

A titre de rappel,le BIR-Delta, une unité d’élite de l’armée camerounaise est aux avant-postes dans la lutte contre le groupe jihadiste Boko Haram, dans la région camerounaise de l’Extrême-Nord. Il œuvre également contre la piraterie maritime dans les eaux territoriales et participe aux actions civilo-militaires dans l’aménagement de la presqu’île de Bakassi, qui depuis quelques années a été rétrocédée au Cameroun.

CARINE MAMBOU

Load More Related Articles
Comments are closed.

Check Also

CONGO-BRAZZAVILLE:LE FILS DE DENIS SASSOU NGUESSO ACCUSÉ D’AVOIR DÉTOURNÉ 50 MILLIONS DE DOLLARS

CONGO-BRAZZAVILLE:LE FILS DE DENIS SASSOU NGUESSO ACCUSÉ D’AVOIR DÉTOURNÉ 50 MILLION…