CAMEROUN: ET SI PAUL BARTHÉLEMY BIYA’A BI MVONDO N’ETAIT PAS AU COURANT DE SA « VICTOIRE »?

Le silence post-électoral : Et si Paul Barthélemy Biya’a bi Mvondo n’était pas au courant de sa « victoire »

Pour certaines personnes, deux semaines n’auraient pas pu être suffisantes, pour d’autres deux semaines étaient tout simplement de trop, et oui, deux semaines étaient finalement le temps nécessaire pour la campagne présidentielle 2018 au Cameroun.

Disons-le, en deux semaines nous les avons tous vus se mouvoir dans la limite de leur capacité morale, physique et même intellectuelle, parcourir plus ou moins l’ensemble du triangle national afin d’affronter sans gêne et fierté les routes de la misère et quelque routes des privilégiés, d’affronter parfois la pluie et le vent dans des stades on ne peux plus dire boueux pour battre campagne. Il s’agit notamment de Serge Espoir Matomba le candidat du parti PURS, Cabral Libii le candidat du parti Univers, Joshua Osih le candidat du parti SDF,  Ndifor Afanwi Franklin le candidat du parti MCNC, Akere Muna le candidat du parti Now et Maurice Kamto le candidat du parti MRC.

Cependant certains candidats ont brillé par leur grand absence et silence sur le terrain. Il s’agit des candidats Adamou Ndam Njoya le candidat du parti UDC, Garga Haman Adji le candidat du parti ADD, et Paul Biya le candidat naturel du RDPC.

Paul Barthélemy Biya’a bi Mvondo resté à la traine des candidats fortement actifs a préféré «mandater» ses subalternes pour battre sa campagne. Les électeurs ne l’intéressaient-il pas autant ? Si tel est le cas comment comprendre une telle désinvolture?

Paul Biya, 85 ans dont 36 au pouvoir, candidat déclaré à la magistrature suprême du 07 Octobre 2018 a été reconduit malgré tout, le 22 Octobre dernier par le Président du Conseil Constitutionel pour un nouveau mandat de 7 ans. En outre, certains internautes ont pu s’interroger sur le silence profond du candidat naturel du RDPC car ce dernier avait fait « l’annonce de sa candidature par un Tweet. Il a fait environ 18 minutes de campagne et a Transmis ses remerciements par un Tweet ! ».

Loin de toute explication, des questions sérieuses peuvent plutôt se poser notamment:

  • Comment comprendre un tel silence à un moment aussi crucial?
  • Et si Paul Biya, le président du RDPC, par ailleurs résident permanent en Suisse n’était pas au courant qu’il a « gagné » les élections du 07 Octobre 2018 au Cameroun?
  • Et s’il se moquait royalement des supposés 2 521 934 électeurs sur 25 millions de camerounais qui auraient voté pour lui?
  • Si tel n’est pas le cas, pourquoi n’ose-t-il même pas faire une sortie officielle pour les remercier de l’avoir aveuglement reconduit à la tête de l’Etat ?

Ah non! j’en oubliais les réseaux sociaux existe bel et bien et tous les camerounais y sont connectés 24h/24 oubliant de travailler pour le développement du pays. Certains diront aussi que « le remerciement par tweet est recevable », mais non! le tweet n’importe qui peut le faire à sa place sauf erreur de notre part.

CARINE MAMBOU

Load More Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Check Also

AFRIQUE: ALIKO DANGOTE FURIEUX, DIT AVOIR BESOIN DE 38 VISAS POUR VOYAGER SUR SON CONTINENT

AFRIQUE: ALIKO DANGOTE FURIEUX, DIT AVOIR BESOIN DE 38 VISAS POUR VOYAGER SUR SON CONTINEN…