CAMEROUN: PAUL BIYA, LE CANDIDAT MUET EST-IL RÉELLEMENT DANS LA COURSE POUR LA PRÉSIDENTIELLE 2018

Paul Barthélemy Biya’a bi Mvondo, 85 ans dont 36 au pouvoir, candidat déclaré à la magistrature suprême du 7 octobre 2018 n’a jusqu’ici prononcé publiquement le moindre mot rélatif à sa candidature.

En effet, le 13 juillet dernier, Paul Barthélemy Biya’a bi Mvondo, 85 ans dont 36 au pouvoir et candidat à sa propre succession pour l’élection présidentielle du 07 octobre prochain, a fait savoir au peuple camerounais via son compte Twitter qu’il compte bel et bien briguer un autre mandat en ces termes: « Chers Compatriotes du Cameroun et de la Diaspora, Conscient des défis que nous devons ensemble relever pour un Cameroun encore plus uni, stable et prospère, j’accepte de répondre favorablement à vos appels pressants. Je serai Votre Candidat à la prochaine élection présidentielle ». La déclaration du dépôt de sa candidature a été faite par le DCC et le secrétariat général du RDPC sur son compte Twitter.

La campagne bat son plein en toute aisance dans les 8 régions du Cameroun en ce moment par les autres candidats car les deux autres régions sont encore en guerre. Nous constatons malheureusement qu’à deux semaines du jour du scrutin, Paul Biya ne s’est prononcé, ni pour battre campagne encore moins être invité sur un média quelconque de son pays pour débattre de sa candidature et présenter son nouveau projet de société.

Paul Biya, mieux encore le candidat muet, éprouve-t-il du mépris pour son peuple ou c’est tout simplement un trop plein de confiance qu’il exprime car il sait d’avance qu’il est sans adversaire et le candidat incontesté du peuple?

Paul biya veut-il véritablement se maintenir à son poste de président de la République ou alors il sert tout simplement de bouclier pour ceux qui seraient entrain de le contraindre à se représenter ?

Du moins c’est la thèse défendue par son conseiller Christian Penda Ekoka qui vient de rejoindre Maurice Kamto, le leader du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) et candidat dont certains trouvent favori pour les élections prochaines au Cameroun.

Paul biya aurait-il chargé son conseiller Christian Penda Ekoka de sonder l’opposition afin de  savoir qui serait parmis eux la personne capable de redresser le pays?

Le vote sera-t-il effectif dans les dix(10) régions du Cameroun?

Notons-le, en ce moment précis, les populations du Nord-Ouest et du Sud-ouest sont en plus d’être en situation de trouble du fait des sécessionistes mais aussi contraints de présenter des documents aux autorités avant de se rendre dans les régions francophones. La question est: Paul Biya ne donne-t-il pas par cette décision proche du ridicule raison à l’Etat de l’Ambazonie? car les documents et l’interrogatoire soumis aux populations de ces régions ressemblent à une sorte d’interview afin d’obtenir un visa pour se rendre dans un autre pays.

Force est de constater que Paul Barthélemy Biya’a bi Mvondo en 36 ans de règne n’a certainement jamais penser à préparer un véritable dauphin dans son parti le RDPC. Encore moins faire confiance en quelqu’un s’il souhaitait à un moment changer son système. En outre, certains pour lui donner raison diront qu’il est entouré de griots qui défendent leur intérêt privés et non ceux de la nation. Une chose est certaine, le plus grand danger pour un leader c’est d’avoir un entourage qui ne lui dit pas la vérité. Mais un leader qui connait la vérité et s’entête est l’architecte de sa propre chute. Le peuple n’a certainement pas besoin de tomber avec lui.

La campagne électorale a officiellement commencée ces jours, Paul Barthélemy Biya’a bi Mvondo sortira t-il enfin du silence?

CARINE MAMBOU

Load More Related Articles

One Comment

  1. […] face les camerounais dans les régions du Nord-ouest, Sud-ouest et de l’Extrême-Nord du pays, Paul Biya, président de la République du Cameroun et candidat à sa propre succession pour le scrutin du 7 […]

Check Also

LIBERIA: LE PRÉSIDENT GEORGE OUSMAN WEAH SOMME LES HAUTS RESPONSABLES DE DÉCLARER LEURS BIENS

LIBERIA: LE PRÉSIDENT GEORGE OUSMAN WEAH SOMME LES HAUTS RESPONSABLES DE DÉCLARER LEURS BI…