CAMEROUN: LE POSSIBLE CHANTAGE DE AMOUGOU BELINGA POUR DÉSTABILISER LE CNC

Ces derniers années et mois, la chaine de télévision privée Vision4 du groupe L’Anecdote, ses journalistes et son président directeur général sont aux centres des scandales tant sur le plan professionel que personnel.

En effet, plus précisement ces derniers mois, Mr Amougou Belinga, par ailleurs PDG du groupe L’Anecdote se voyant indexé pour une ultime fois par le Conseil National de la Communication(CNC) dirigé par Mr Peter Essoka essaye d’appliquer de toute ses forces « la tactique de la meilleure défense c’est l’attaque » afin de susciter une sorte de pitié et de faveur par rapport aux multiples sanctions dont les plus récents épisodes ci-dessous:

Episode 1: Le Conseil National de la Communication annonce la suspension pour 1 mois de la chaine de télévision Vision4 pour propagation de fausse nouvelle(information rélative au soit-disant décès de la mort du président gabonais Ali Bongo Ondimba) ainsi que de deux de ses journalistes.

Episode 2: Dans la foulée Mr Amougou Belinga annonce la fermerture de tout son groupe de presse au Cameroun en évoquant un archarnement sur sa personne et sur ses multiples activités. Evidemment, l’information comme par enchantement fera la une de plusieurs journaux au lendemain de cette annonce.

Episode 3: A l’émission Tour-d’horizon, par ailleurs l’une des émissions phares de la dite chaine, les quatre présentateurs ont copieusement laminés le président du Conseil National de la Communication en la personne de Mr Peter Essoka.

Episode 4: Les mêmes journalistes au cours de leur émissions vont comme un seul homme chacun à tour de rôle, dire le nombre d’appels téléphoniques, messages et autres qu’ils ont reçu pour les soutenir et surtout de faire des courbettes au PDG Amougou Belinga afin qu’il ne ferme pas leur prestigieux groupe l’Anecdocte. Selon eux, des personnes seraient tout aussi prêà faire intervenir des élites de la capitale sur la question et de signer des pétitions.

Episode 5: Au cours de la seconde émission phare du groupe L’Anecdote nommée Club d’élites de ce dimanche 23 décembre 2018, présenté par Ernest Obama, la parole est donné au Professeur Mathias Owona Nguini alias MEON, ensuite à Dieudonne Essomba et enfin au professeur Mono Ndjana afin de confirmer la thèse selon laquelle il y aurait un acharnement avéré sur la personne de Amougou belinga d’une part et du groupe de presse en générale d’autre part. Disons-le, dans le même ordre d’idée, MEON évoquera une possibilité de jalousie vis-à-vis de la grosse réussite de ce dernier ce qui s’assimilerait bel et bien à un « atalaku » comme dirait certaines personnes dans nos rues.

Episode 6: Après l’« atalaku » du Professeur Mathias Owono Nguini sur le sujet, le présentateur de l’emission a fait savoir que son Président Directeur Général tiendra une conférence de presse entre le 27 et le 28 décembre prochain pour donner sa décision sur la dite fermeture définitive du groupe de presse annoncé pour le 1 janvier 2019. Force est de mentionner que Mr Amougou Belinga avait déclaré quelques jours plutôt qu’il fermerait son groupe de presse.

Episode 7: Voici ce qui en sortira de la pseudo communication de Mr Amougou belinga: « J’ai entendu les cris des camerounais, j’ai compris que le groupe L’Anecdocte va au dessus de ma simple personne. Je pense aussi à ces personnes qui travaillent et nourissent leur famille grâce à ce groupe. Au nom de la démocratie, au nom de la liberté d’expression et de la presse, j’ai décidé de maintenir mes organes de presse ouvert au Cameroun. Par ailleurs il est temps que le chef de l’Etat Son Excellence Paul Biya, revoit le fonctionenemt du Conseil National de la Communication et y mettent les hommes et des femmes qui serviront dans la démocratie et autres.….»

En definitive, le groupe L’Anecdote a commis des fautes graves, averées et incostestables. Mais seulement au lieu d’assumer simplement leur faute et redéfinir leur ligne éditoriale afin de mieux servir leurs télespectateurs, il choisit de s’ériger en victime tout en brandissant un je dirais petit chantage pour passer à la vitesse superieur de leur manipulation.

PAT NZE

Load More Related Articles
Comments are closed.

Check Also

AFRIQUE: LE GHANA EST DEVENU LE PREMIER PRODUCTEUR D’OR SELON LA BANQUE MONDIALE

AFRIQUE: LE GHANA EST DEVENU LE PREMIER PRODUCTEUR D’OR SELON LA BANQUE MONDIALE Sel…