CAMEROUN: LA SECTE ISLAMISTE BOKO HARAM A ENLEVÉ 8 FEMMES ET UN BÉBÉ DANS LA RÉGION DE L’EXTRÊME-NORD

La secte islamiste Boko Haram a attaqué dimanche dernier le village Vourkaza, dans le canton Mayo Moskota dans la région de l’Extrême-Nord du Cameroun.

En effet, les terroristes ont enlevé 8 femmes et un bébé en tirant en l’air pour terrifier le peuple dimanche dernier dans le village Vourkaza, dans le canton Mayo Moskota dans la région de l’Extrême-Nord du Cameroun. Les soldats de la Force mixte ont immédiatement lancé une opération pour retrouver les personnes enlevées. Selon une source, ces otages auraient été tués par leur ravisseurs.

Notons le, dans l’Extrême-Nord, quarante personnes ont perdu la vie dans les attaques perpétrées ces derniers jours par la secte islamiste dans le bassin du Lac Tchad. Début octobre, sept personnes dont deux kamikazes ont été tuées à Kolofata dans une attaque attribuée à la secte islamiste Boko Haram. Selon les mêmes sources, les deux kamikazes, des jeunes filles, avaient réussi à s’introduire parmi la population de Kolofata avant d’actionner leurs charges, occasionnant la mort de cinq personnes et une dizaine de blessés. D’après plusieurs témoignages, « les détonations étaient fortes, notamment pour la première kamikaze qui s’est fait exploser et dont des débris ont touché beaucoup de personnes ». Pour certains observateurs, les pluies qui s’abattent actuellement dans l’Extrême-Nord du Cameroun favorisent les mouvements des terroristes.

En rappel, la secte islamiste Boko Haram a causé la mort de plus de 20.000 personnes dans les attaques massives depuis 2009. Depuis 2015, elle attaque également les pays frontaliers notamment le Cameroun, le Tchad et le Niger. Dans le bassin du Lac Tchad, le nombre de morts s’élève à plus de 2.000 et environ 2,6 millions de personnes ont été contraintes de se déplacer.

CARINE MAMBOU

Load More Related Articles
Comments are closed.

Check Also

LIBERIA: LE PRÉSIDENT GEORGE OUSMAN WEAH SOMME LES HAUTS RESPONSABLES DE DÉCLARER LEURS BIENS

LIBERIA: LE PRÉSIDENT GEORGE OUSMAN WEAH SOMME LES HAUTS RESPONSABLES DE DÉCLARER LEURS BI…