CAMEROUN : LE CREDIT MUTUEL PLACE SOUS ADMINISTRATION PROVISOIRE

Depuis le décès de son fondateur Joseph Njeunou, l’établissement camerounais de microfinance, Crédit Mutuel est à la dérive. Ses difficultés sont liées aux dissensions nées entre les membres de la famille du défunt et les partenaires financiers car chacune des parties souhaite prendre le contrôle de la structure. La microfinance a finalement été placée sous administration provisoire selon les bonnes sources rapprochées sur la question. Les sources internes de l’entreprise disent que depuis plus d’un mois, la structure financière qui comptait parmi ses clients de nombreux commerçants des marchés de la ville de Yaoundé et Douala, a fermé ses guichets pour des raisons de «tensions de trésorerie».

Selon les statistiques du Ministère des Finances du Cameroun, il existerait plus de 500 entreprises de microfinance actives et la situation au Crédit Mutuel vient rappeler la fragilité des institutions de microfinance dans le pays. A l’instar de Comeci, Crédit du Golfe, Fiffa, et plus récemment Cofinest, qui ont fait faillite ces dernières années, ces structures souvent dirigées comme des épiceries finissent souvent par fermer boutique au bout de quelques années de fonctionnement, laissant leurs clients dans le désarroi et sans communication.

Force est de constater avec amertume qu’il existerait un réel problème administratif de la part des décideurs (COBAC) pour la mise sur pied d’une structure de microfinance, au vue de la récurrence des problèmes auxquels ces structures font face après quelques années de fonctionnement au Cameroun.

CARINE MAMBOU

Load More Related Articles
Comments are closed.

Check Also

CAMEROUN:« SI JE REVIENS EN 2019, IL Y AURA LES MÊMES PROBLÈMES», DIXIT SAMUEL ETO’O FILS

CAMEROUN:« SI JE REVIENS EN 2019, IL Y AURA LES MÊMES PROBLÈMES», DIXIT SAMUEL ETO’O…