CONGO RDC:L’ OPPOSITION INTERDITE DE MANIFESTER APRES LA NOMINATION DE BRUNO TSHIBALA

Le colonel Pierrot-Rombaut Mwanamputu, porte-parole de la police congolaise a déclaré à l’AFP que la marche prévue ce lundi 10 avril 2017 est interdite parce que son itinéraire comporte les germes de l’insurrection.Il a aussi précisé que cette interdiction concernait l’ensemble du territoire de RDC.

A quelques minutes de la marche du Rassemblement prévue ce lundi 10 avril 2017, certains partisans de l’opposition initiatrice de cette manifestation hésitent encore.La police de la République démocratique du Congo a décidé d’interdire les rassemblements prévus par l’opposition à Kinshasa et dans l’ensemble du pays. Cet appel à manifester intervient après la nomination de Bruno Tshibala au poste de Premier ministre par le président Joseph Kabila.

Pour le jeune citoyen congolais Gédéon Kalenga,il dit en avoir assez de tous les appels à manifester de la part du Rassemblement et ne fait aucunement plus confiance à toute la classe politique congolaise.Il dit a ce sujet:« Combien de fois allons-nous manifester? Comme la MP, le Rassemblement ne voit pas l’intérêt de la population. Il cherche des postes ministériels, pas l’intérêt du peuple congolais. La ville est timide pas parce que le Rassemblement a appelé à une marche, mais parce que les gens ont peur des casses et des pillages ».Par contre,au fief déclaré de l’opposition,à Limete tout le monde s’est retranché chez soi.

Par ailleurs,dans un communiqué, le chef de la Mission de l’ONU en RDC, Maman Sidikou, a dit avoir pris « acte » de la nomination de Bruno Tshibala. il « souligne la lourde responsabilité qui incombe à l’ensemble des acteurs politiques congolais en cette phase critique de l’histoire de leur pays« .De son côté, la représentation de l’Union européenne en RDC a pareillement fait part de son « inquiétude« , estimant que la désignation de Bruno Tshibala avait été faite « contrairement à la lettre et à l’esprit de l’accord du 31 décembre 2016« .

État continent au cœur de l’Afrique dévasté par deux guerres entre 1996 et 2003, la RDC n’a connu aucune transition démocratique du pouvoir depuis son indépendance de la Belgique en 1960.Force est de constater que cet appel à manifester a été lancé par l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), le parti fondé par l’opposant congolais historique, Étienne Tshisekedi, décédé le 1er février 2017 à Bruxelles à 84 ans.

CARINE MAMBOU

Load More Related Articles
Comments are closed.

Check Also

CONGO-BRAZZAVILLE:LE FILS DE DENIS SASSOU NGUESSO ACCUSÉ D’AVOIR DÉTOURNÉ 50 MILLIONS DE DOLLARS

CONGO-BRAZZAVILLE:LE FILS DE DENIS SASSOU NGUESSO ACCUSÉ D’AVOIR DÉTOURNÉ 50 MILLION…