CÔTE D’IVOIRE: ALASSANE DRAMANE OUATTARA A ANNONCÉ L’AMNISTIE DE SIMONE GBAGBO CE LUNDI

Ce lundi 6 août 2018, veille de la fête de l’Indépendance ivoirienne, le président Alassane Dramane Ouattara a fait savoir que Simone Gbagbo, l’épouse de l’ex-président Laurent Gbagbo sera « libérée prochainement ».

En effet, le président ivoirien Alassane Dramane Ouattara a annoncé ce lundi en direct de la Radio télévision nationale (RTI) à l’occasion de son discours de célébration de la fête nationale, l’amnistie d’« environ 800 personnes », dont Simone Gbagbo, épouse de l’ex-président Laurent Gbagbo, actuellement en prison pour crimes contre l’humanité, afin de favoriser la réconciliation nationale. Au fait, selon la déclaration du président Alassane Dramane OuattaraSimone Gbagbo sera « libérée prochainement ».

En rappel, Simone Gbagbo était jugée pour son implication présumée dans des tirs d’obus sur le marché d’Abobo, un quartier d’Abidjan favorable au président Alassane Dramane Ouattara le principal rival de Laurent Gbagbo à la présidentielle de 2010 ainsi que pour sa participation présumée à une cellule qui organisait des attaques menées par des milices et des militaires proches du régime. Laurent Gbagbo pour ce qui le concerne, est détenu depuis 2011 à La Haye par la Cour pénale internationale, qui le juge depuis 2016 pour des crimes contre l’humanité présumés pendant la crise de 2010 à 2011, qui a fait selon le bilan officiel 3.000 morts.

Disons-le, la Cour suprême de Côte d’Ivoire avait cassé il y a quelques jours le jugement d’acquittement dont avait bénéficié en 2017 l’ex-première dame Simone Gbagbo au terme de son procès en assises pour crimes contre l’humanité pendant la crise post-électorale. L’épouse de Laurent Gbagbo, par ailleurs ancien président ivoirien de 2000 à 2010 avait été acquittée le 28 mars 2017 par la cour d’assises d’Abidjan mais n’avait malheureusement pas été libérée.

Force est de constater que l’espoir renait pour l’ex-couple présidentielle car en marge du quatrième congrès ordinaire tenu le samedi 4 août dernier, la frange dissidente du parti menée par Aboudramane Sangaréle Front populaire ivoirien (FPI) s’est réuni à Moossou, à une heure d’Abidjan en Côte d’Ivoire pour reconduire Laurent Gbagbo, le seul candidat légitime à leurs yeux à la présidence du parti.

CARINE MAMBOU

Load More Related Articles

One Comment

  1. […] marge de son premier discours, Simone Gbagbo, 69 ans,« Dame de fer », souriante quoique fatiguée, libérée hier mercredi à Abidjan, a […]

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Check Also

MALI: IBRAHIM BOUBACAR KEITA EST RÉELU POUR UN SECOND MANDAT AVEC 67,17% DES SUFFRAGES

MALI: IBRAHIM BOUBACAR KEITA EST RÉELU POUR UN SECOND MANDAT AVEC 67,17% DES SUFFRAGES Le …