CÔTE D’IVOIRE: UN ROI SOUHAITE PARTICIPER À LA RECONSTRUCTION DE LA CATHÉDRALE NOTRE DAME DE PARIS

Le Roi Amon N’Douffou V ferra un don pour la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris, où avait été baptisé dans les années 1700, Louis Aniaba, un prince du royaume.

En effet, Sa Majesté Nanan Amon N’Douffou V, Roi de Krindjabo, capitale du royaume du Sanwi, dans le sud-est de la Côte d’Ivoire, souhaite vivement faire un don pour la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris incendiée il y’a quelques jours en France.

Disons-le, il a fait savoir à l’AFP: « Je suis en pleine consultation avec mes notables, nous allons faire un don pour la reconstruction de ce monument. Les images de l’incendie ont troublé mon sommeil et je n’ai pas pu passer la nuit, car cette cathédrale représente un lien fort entre mon royaume le Sanwi, qui est par ailleurs un protectorat français depuis juillet 1843 et la France ».

En rappel, le royaume Akan est un grand groupe ethnique qui s‘étend de la Côte d’Ivoire au Togo. À l‘âge de 15 ans, le prince Aniaba, noble local, avait été emmené en France en 1687 par le chevalier d’Amon en gage de fidélité à Louis XIV. Il avait été baptisé par Bossuet et avait pris le prénom de son parrain notamment Louis. Il devint alors Louis Aniaba, avant d‘être nommé officier dans le régiment royal, avec le grade de capitaine. Par la suite, Louis XIV le distinguera de « l’Ordre de l’Étoile de Notre-Dame » et le 12 février 1701, il reçut les insignes de son ordre dans la cathédrale Notre-Dame avant de repartir en Côte d’Ivoire.

CARINE MAMBOU

Load More Related Articles
Comments are closed.

Check Also

AFRIQUE: LE GHANA EST DEVENU LE PREMIER PRODUCTEUR D’OR SELON LA BANQUE MONDIALE

AFRIQUE: LE GHANA EST DEVENU LE PREMIER PRODUCTEUR D’OR SELON LA BANQUE MONDIALE Sel…