GABON: EN COLLABORATION AVEC L’ONUSIDA, LA STRATEGIE « 90-90-90» SERA DESORMAIS APPLIQUABLE POUR LUTTER CONTRE LE SIDA

Le directeur pays Onusida, Françoise Dahishimiye, accompagnée d’un de ses collaborateurs, a rencontré le 14 juillet 2017 à Libreville le ministre de l’Egalité des chances, Blaise Louembe. Les deux parties, ont fait le point sur la collaboration de l’Onusida et dudit département ministériel, particulièrement sur l’évolution des méthodes de traitement du VIH au Gabon.

Françoise Dahishimiye a insisté sur la possibilité de ralentir l’évolution du virus en adoptant les nouvelles dispositions de l’OMS en matière de traitement quant au ralentissement de l’évolution de la maladie. A cet effet, en matière d’égalité des chances, le ministre Blaise Louembe a souhaité la réduction du taux « croissant de la maladie sur l’étendue du territoire a en pratiquant les trois 90 »,ce qui rime avec la nouvelle stratégie de l’Onusida à l’horizon 2020.

Disons-le, à travers le « 90-90-90 », l’organisme onusien vise un taux de 90% des personnes vivant avec le VIH qui connaissent leur statut sérologique pour qu’enfin ils reçoivent un traitement anti rétroviral durablement supprimée.

La séance de travail a aussi porté sur de multiples thèmes en rapport avec l’innovation et l’intégration de traitement tel que le « test and treat » qui a pour but de dépister les séropositifs et d’automatiquement les prendre en charge avec un traitement adéquat, qui au bout de six mois rend la charge virale quasi inexistante, à condition que la prise quotidienne du traitement soit continue et suivie.

Force est de mentionner que, cette méthode, qui redonne de l’espoir et de la force aux personnes malades sera pareillement un moteur pour être dépisté au plus tôt.

CARINE MAMBOU

Load More Related Articles
Comments are closed.

Check Also

CONGO-BRAZZAVILLE:LE FILS DE DENIS SASSOU NGUESSO ACCUSÉ D’AVOIR DÉTOURNÉ 50 MILLIONS DE DOLLARS

CONGO-BRAZZAVILLE:LE FILS DE DENIS SASSOU NGUESSO ACCUSÉ D’AVOIR DÉTOURNÉ 50 MILLION…