GABON: MAGLOIRE NGAMBIA MIS AUX ARRETS

 ‬Après avoir passé une journée d’audition dans les locaux de la direction générale de la recherche,‭ ‬le conseiller spécial du président de la République,‭ ‬Magloire Ngambia,‭ ‬a été conduit à la prison centrale de Libreville dans la nuit du‭ ‬10‭ ‬janvier 2017.En effet,l’ancien ministre‭ ‬de la Promotion des investissements,‭ ‬des Transports,‭ ‬des‭ ‬Travaux publics,‭ ‬de l’Habitat,‭ ‬du‭ ‬Tourisme et‭ ‬de l‭’‬Aménagement du territoire‭ ‬entre‭ ‬2012‭ ‬et‭ ‬2015,‭ ‬a été déféré  à la prison centrale par‭ ‬le premier juge d’instruction en charge du premier cabinet au tribunal de‭ ‬première instance de Libreville,‭ ‬après de longues heures d’interrogatoire dans les locaux du tribunal. Ceci faisant partir des promesses de lutte acharnée contre la corruption du président de la République Ali Bongo Ondimba.

Le mandat de dépôtrenseigne que: «‏Nous,‭ ‬Hortense Ngossanga,‭ ‬premier juge d’instruction au tribunal de première instance de Libreville,‭ ‬en charge du premier cabinet,‭ ‬mandatons et ordonnons à tous les huissiers ou agents de la force publique,‭ ‬de conduire et déposer dans la maison d’arrêt de cette ville,‭ ‬le nommé Ngambia Magloire,‭ ‬né le‭ ‬2‭ ‬avril‭ ‬1971‭ ‬à Mounana‭ (…) ‬domicilié à Sablière et se dit jamais condamné‭»‬.

Dans la foulée,disons que selon les premiers éléments de l’enquête,‭ ‬le conseiller spécial du président de la République  ‬doit répondre des faits présumés de détournements des deniers publics.‭ ‬Des faits qui,‭ ‬s’ils sont affirmatifs pourront lui être préjudiciables dans la mesure où le détournement de deniers publics est un‭ ‬«crime prévu et puni par l’article‭ ‬141‭ ‬du code pénal‭»‬.

En somme,disons que en dehors de cet ancien membre du gouvernement qui a occupé les postes de ministre de l’Economie et du logement,‭‬le ‭ ‬coordonnateur de l’unité de gestion des bassins versants de Libreville en la personne de Blaise Wada,‭ ‬a également été mis sous les verrous.Sous le magistère de Magloire Ngambia,‭ ‬ce haut fonctionnaire a été en charge d’importants chantiers concernant les lotissements ainsi que de projets immobiliers au Gabon.

CARINE MAMBOU

Load More Related Articles
Comments are closed.

Check Also

CAMEROUN: WASHINGTON DEMANDE UNE ENQUÊTE TRANSPARENTE DE L’AFFAIRE DE LA VIDÉO CHOQUANTE

CAMEROUN: WASHINGTON DEMANDE UNE ENQUÊTE TRANSPARENTE DE L’AFFAIRE DE LA VIDÉO CHOQU…