GABON: VIOLENCES POST-ÉLECTORALES DANS LA CAPITALE

IMG-20160901-WA0000Selon le porte-parole du gouvernement Alain-Claude Bilie-By-Nze, l’annonce des résultats de la présidentielle remportée par Ali Bongo IMG-20160901-WA0003Odimba avec 5594 voix d’avance sur un total de 627807 inscrits,a provoquée de vilolences à Libreville.Il déclare que,des personnes armées ont incendiés le siège de l’Assemblée Nationale et se sont repliées au quartier général de Jean Ping.

L’opposant Jean Ping quant à lui, déclare que son QG à été pris d’assaut par helicoptère et au sol par les forces de sécurité vers minuit,comme bilan 19 blessés dont certains très graves et aumoins deux morts.L’opposition conteste les résultats officiels et revendique un recomptage des voix.L’union Européenne et la France dénoncent un manque de transparence et demandent la publication des résultats détaillés par bureau de vote ce qui n’est d’ailleurs pas prévu par la constitution Gabonaise.

L’ambassade des Etats-unis quant à elle, deplore les irrégularités et dysfonctionnements durant le scrutin mais se met à la disposition du gouvernement afin de l’aider à améliorer son système électoral.

CARINE MAMBOU
Load More Related Articles
Comments are closed.

Check Also

CAMEROUN: LETTRE OUVERTE DE LILIAN AYUK, ÉPOUSE DE SISIKU AYUK TABE À LA FIRST LADY CHANTAL BIYA

CAMEROUN: LETTRE OUVERTE DE LILIAN AYUK, ÉPOUSE DE SISIKU AYUK TABE À LA FIRST LADY CHANTA…