GHANA: ENVIRON 698,4 MILLIONS DE CEDIS ONT ÉTÉ DÉPENSÉS PAR LES TOURISTES NATIONAUX PENDANT LEURS VISITES

Selon un rapport du Ghana statistical services, les dépenses effectuées par les touristes nationaux, pendant leurs visites dans les différentes contrées du pays, se sont élevées à 698,4 millions de cedis.

En effet, selon le rapport des services statistiques du Ghana, ces dépenses proviennent à hauteur de 29,6% des touristes nationaux rendant visite à des amis et à des parents ; 24,3% des dépenses funéraires ; et 25,3% des dépenses des entreprises. Pour ce qui est de leur nature, ces dépenses ont concerné les transports soit 47,8%, les achats environ 21,3%, les aliments et boissons environ 18,9%, et les services culturels 0,09%.

Ce rapport des services statistiques du Ghana qui fait suite à un sondage réalisé en 2015, indique que le tourisme local concernait au total 5 620 134 personnes. Sur ce nombre, 1 941 567 étaient des visiteurs de jour, ce qui signifie qu’ils n’ont pas passé la nuit aux endroits qu’ils ont visités. Les autres 3 678 567 étaient des visiteurs de nuit, ce qui indique que ces touristes ont passé au moins une nuit dans leur destination.

En termes de genre, les touristes domestiques masculins représentent 47% et 53% représentent les touristes femmes. Ce rapport définissant le tourisme domestique comme le tourisme des visiteurs résidents sur le territoire économique du pays de référence.

Selon le World Travel & Tourism Council (WTTC), le secteur du tourisme représentait directement environ 3% du PIB du pays en 2016. En plus d’employer directement et indirectement 5,6% de la population active. Par ailleurs le WTTC s’attend à ce que l’industrie touristique du Ghana connaisse une croissance de 5,6% en 2017, et maintienne un taux d’évolution annuel de 5,1% jusqu’en 2027.

CARINE MAMBOU

Load More Related Articles
Comments are closed.

Check Also

CAMEROUN: WASHINGTON DEMANDE UNE ENQUÊTE TRANSPARENTE DE L’AFFAIRE DE LA VIDÉO CHOQUANTE

CAMEROUN: WASHINGTON DEMANDE UNE ENQUÊTE TRANSPARENTE DE L’AFFAIRE DE LA VIDÉO CHOQU…