LIBYE: UN DRONE AMÉRICAIN A FRAPPÉ UN RESPONSABLE DE L’ORGANISATION ETAT ISLAMIQUE À BANI WALID

Peu après minuit ce mercredi 06 juin 2018, un drone américain a frappé un responsable de l’organisation Etat islamique.

Un drone américain a frappé le Libyen Abou Muslim, par ailleurs chef de l’organisation Etat islamique qui avait fui Syrte en 2016 pendant l’offensive des milices de Misrata. En effet, le commandement militaire américain pour l’Afrique, dénommé Africom, par la voix du général Thomas Waldhauser(chef d’Africom), vient de le confirmer tout en faisant savoir que cette frappe est menée en coordination avec le gouvernement d’union nationale en Libye.

Par ailleurs, le communiqué d’Africom, fait savoir qu’il s’agit d’une « frappe de précision » et affirme que quatre militants de l’Etat islamique en Libye ont été tués sans toutefois fait mention du nom de la cible visée. Mais seulement, l’on sait qu’il s’agit d’Abdel Ati Chtioui Abou Setta, alias Abou Muslim al-Liby, aussi connu sous le nom d’Al-Kiwi car ce dernier circulait à bord d’un 4×4 avec trois autres personnes près de sa maison, à 35 km à l’ouest de Bani Walid. Les corps ont été transportés à l’hôpital de la ville.

En rappel, l’Etat islamique avait fait de Syrte, sa capitale en Libye, et avait commis des atrocités énormes contre les civils entre 2014 et 2016. A l’époque du colonel Kadhafi, Abou Muslim était déjà passé par la case prison pour ses activités jihadistes. Après 2011, il était devenu un des leaders d’Ansar al-Charia, le groupe qui avait été accusé dans l’affaire de l’assassinat de l’ambassadeur américain à Benghazi en 2012.

Load More Related Articles
Comments are closed.

Check Also

MALI: IBRAHIM BOUBACAR KEITA EST RÉELU POUR UN SECOND MANDAT AVEC 67,17% DES SUFFRAGES

MALI: IBRAHIM BOUBACAR KEITA EST RÉELU POUR UN SECOND MANDAT AVEC 67,17% DES SUFFRAGES Le …