CAMEROUN: L’INFORMATICIEN ERIC MANOUNGUI VIENT DE CONCEVOIR UN LOGICIEL D’AUTOMATISATION DU TRAITEMENT DES DONNÉES DE L’ETAT CIVIL

Âgé de 26 ans, le jeune et talentieux camerounais, digne fils de la région du centre plus précisement de Nkenglikock ERIC MANOUNGUI communement appelé « Intelligence Nuisible »,vient de mettre aux yeux des camerounais un fabuleux ou plutôt fantastique logiciel d’automatisation des données de l’etat civil.Ce logiciel permettra aux maires des différentes régions du pays de gagner suffisamment en temps, en securité et en transparence,mais aussi et surtout de produire en 5min seulement, un extrait d’acte de naissance ou tout autre acte,ce qui permettra aux bureaux de l’etat civil d’être exempt de l’achat des imprimés.Selon Eric Manoungui, l’objectif premier de la création de ce logiciel est la securisation et la fiabilité du travail des maires dans ce domaine extrêmement délicat.

Le logiciel permettra dans une première phase a l’établissement des actes de naissances, des certificats de mariages ou de decès , et dans une seconde phase uniquement à l’integration des autres documents administratifs.Le concepteur Eric Manoungui espère vivement que la mise sur le marché de ce nouveau logiciel puisse contribuer à l’accélération du processus d’informatisation des communes du cameroun.

L’informaticien soutient mordicus que,« Qui parle de e-gouvernance parle de transparence et de facilitation de l’accès aux documents administratifs pour les citoyens ». Toutefois, a-t-il défendu, dans ce domaine, l’Etat qui a un rôle de « contrôle et de régulation» ne peut pas tout faire, par conséquent la majeure partie du travail revient aux opérateurs privés pour mener à bien ce type de projets.

Dans plusieurs pays de la sous-région, le manque de fiabilité des données de l’Etat civil constitue un problème assez récurrent, et des cas de fraude sur l’âge sont régulièrement constatés dans les milieux scolaires ou sportifs, vu la facilité avec laquelle les citoyens peuvent « modifier » les dates de naissance.

Le succès souriant toujours à ceux qui peuvent transformer l’impossible en possible,ERIC MANOUNGUI affirme qu’il peut exporter son produit partout en Afrique car La création de logiciels par des entreprises africaines restent encore marginales comparées au reste du monde.

Toutefois, les initiatives tendent à se multiplier et pourraient à terme contribuer à enrayer les pratiques « informelles » et les lenteurs constatées dans les administrations publiques, selon les spécialistes.

CARINE MAMBOU
Load More Related Articles
Comments are closed.

Check Also

MALI: IBRAHIM BOUBACAR KEITA EST RÉELU POUR UN SECOND MANDAT AVEC 67,17% DES SUFFRAGES

MALI: IBRAHIM BOUBACAR KEITA EST RÉELU POUR UN SECOND MANDAT AVEC 67,17% DES SUFFRAGES Le …