MALI: MOUSSA MARA ANNONCE SA CANDIDATURE A LA PROCHAINE ELECTION PRESIDENTIELLE

Moussa Mara, président du parti YELEMA qui avait recueilli 1,5% de voix au premier tour des élections présidentielles en 2013 et par ailleurs ancien premier ministre au Mali, est candidat à l’élection présidentielle prévue le 29 juillet prochain.

Moussa Mara sera pour la deuxième fois candidat. Une candidature annoncée sur les réseaux sociaux et à l’ensemble des populations maliennes et du monde entier. S’expliquant dans un média, le président du parti YELEMA dit vouloir « essayer de panser les plaies du mali, les plaies ouvertes par des luttes politiques des cinquante dernières années, par des rebellions successives, par un fonctionnement étatique qui au lieu de protéger et aider les plus faibles a plutôt brimé, frustré et insatisfait les maliens. Donc essayer de cicatriser les plaies du pays, d’unir les maliens car sans unité ils ne peuvent pas s’en sortir ».

L’annonce de sa candidature a été suivie de son programme qu’il compte mettre en place pour le développement du mali, un programme qui toutefois est soumis avant l’ouverture de la campagne présidentielle et qui stipule « le renouvellement et le rajeunissement de la classe politique et le leadership du mali, la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption des élites, une décente réalisation effective et l’accroissement des revenus des plus pauvres qui sont majoritaires au mali ».

Par ailleurs, le candidat Moussa Mara s’est engagé à déployer toute son énergie pour restaurer la confiance entre les maliens ce qui est indispensable au rassemblement et à l’unité nationale.

En outre, Mr Moussa qui a dirigé le gouvernement malien d’avril 2014 à janvier 2015 n’est pas le seul en liste. Plusieurs ont aussi déclaré leur candidature notamment le maire de Sikasso(sud) Kalifa Sanogo, l’ancien ministre et militaire Moussa Sinko Coulibaly, le richissime homme d’affaire Alio Boubacar Diallo, Modibo Koné ancien de la Banque Ouest-africaine de Développement (BOAD) et Hamadoum Touré ex-chef de l’Union internationale des télécommunications (UIT).

En somme, Moussa Mara est plus que jamais engagé. Pour lui, il n’y a aucun doute qu’il soit « l’homme de l’année ».

Yann Barthes Fils

Load More Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Check Also

TOGO: L’ETAT VEUT DOTER CHAQUE INDIVIDU D’UN NUMÉRO D’IDENTIFICATION BIOMÉTRIQUE UNIQUE

TOGO: L’ETAT VEUT DOTER CHAQUE INDIVIDU D’UN NUMÉRO D’IDENTIFICATION BIO…