UNION AFRICAINE : PAUL KAGAME FAIT APPEL POUR LA REFORMATION

Le Président Rwandais Paul Kagame dont la mission à lui confiée lors du 27e sommet en juillet dernier est la réformation de l’Union Africaine s’est entouré d’une équipe de neuf personnalités africaines des secteurs publics et privés pour réfléchir sur la réforme institutionnelle.

Il s’ agit de :

  • L’économiste rwandais Donald Kaberuka, par ailleurs, ancien Président de la Banque Africaine de Développement(BAD), ex-ministre des finances et désormais Professeur à la prestigieuse université américaine de Harvard et nommé aussi à la tête du fonds de la paix de l’Union Africaine en Janvier 2016
  • L’économiste Bissau-Guinéen Carlos Lopes, qui s’est récemment illustré par sa liberté de parole en qualifiant le franc CFA de mécanisme désuet et a démissionné de ses fonctions de Secrétaire Général Adjoint à l’ONU et Sécrétaire Exécutif de la Commission Economique pour l’Afrique (CEA)
  • Tito Mboweni, ancien gouverneur de la Banque Centrale d’Afrique du Sud,
  • Strive Masiyiwa, le magnat des Télécoms Zimbabwéen et fondateur du groupe Econet Wireless
  • Acha Leke, le Camerounais associé principal du cabinet mondial MC Kinsey&Co
  • Amina Mohammed, actuelle ministre de l’économie du Nigéria
  • Cristina Duarte, ancienne ministre des finances et du plan du Cap vert
  • Mariam Mahamat Nour, ministre de l’économie, du plan et de la coopération internationale du Tchad
  • La Camerounaise Vera Songwe qui dirige le bureau Afrique de l’Ouest et Afrique centrale de la société IFC (International Finance Corporation)

Ces neuf experts doivent se réunir le 31 octobre prochain à Kigali au Rwanda selon un communiqué officiel du bureau de la présidence en date du 18 octobre 2016. Le compte rendu de la reforme institutionnelle est donc prévu pour janvier 2017 date du prochain sommet de l’Union Africaine.

CARINE MAMBOU

Load More Related Articles
Comments are closed.

Check Also

TCHAD: LES FEMMES PRÉFÈRENT DE PLUS EN PLUS LES COIFFURES OCCIDENTALES AUX COIFFURES AFRICAINES

TCHAD: LES FEMMES PRÉFÈRENT DE PLUS EN PLUS LES COIFFURES OCCIDENTALES AUX COIFFURES AFRIC…