RD CONGO: FÉLIX TSHISEKEDI TSHILOMBO EST PROVISOIREMENT ÉLU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE

Félix Tshisekedi Tshilombo élu provisoirement président de la République Démocratique du Congo! Une nouvelle page de l’histoire s’ouvre et la démocratie s’installe progressivement en Afrique centrale.

Selon les résultats provisoires annoncés par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) ce jeudi 10 janvier 2019, le candidat de l’opposition Félix Tshisekedi Tshilombo est arrivé en tête de l’élection présidentielle en République démocratique du Congo. En effet, après une longue attente, Corneille Nangaa, le président de la CENI, a finalement annoncé les résultats provisoires de l’élection présidentielle en RDC vers 3h du matin ce jeudi en déclarant:« Ayant obtenu 7 051 013 de suffrages valablement exprimés, soit 38,57%, est proclamé provisoirement élu président de la République démocratique du Congo M. Tshisekedi Tshilombo Félix ».

Disons-le, Félix Tshisekedi arrive en tête de la présidentielle du 30 décembre dernier devant Martin Fayulu, candidat de la coalition de l’opposition Lamuka et le candidat de la coalition au pouvoir FCC Emmanuel Ramazani Shadary (23,8%).

En rappel, 21 candidats au total étaient en lice et le taux de participation était de 47,46%. La situation est et reste historique car c’est la toute première fois qu’un opposant est proclamé vainqueur d’une élection présidentielle après les deux élections de Joseph Kabila respectivement en 2006 et 2011. Après trois reports depuis 2016, le président de la CENI a remercié toutes les institutions de la République, ainsi que le Président sortant Joseph Kabila.

Mentionnons le, c’est la Cour constitutionnelle qui proclamera une fois de plus les résultats définitifs de la présidentielle après l’examen d’éventuels recours. Selon le calendrier actuel qui a pris trois jours de retard, la CENI devrait publier les résultats définitifs d’ici le 15 janvier pour une prestation de serment initialement prévue le 18 janvier 2019.

En revanche, Martin Fayulu, arrivé deuxième de la présidentielle et candidat de la coalition de l’opposition Lamuka, dénonce dans une interview à RFI un « putsch électoral » et des résultats « ridicules », qui n’ont rien à voir avec la vérité des urnes en ces termes:« Ridicules. Ces résultats n’ont rien à voir avec la vérité des urnes. C’est une vilaine escroquerie de M. Nangaa et de son camp politique. C’est un véritable putsch électoral, c’est incompréhensible. Je demande à la Cenco, à l’Eglise du christ au Congo, à la Symocel et à tous ceux qui ont observé les élections de me dire la vérité, de publier les résultats. (…) On a volé la victoire du peuple congolais et le peuple congolais n’acceptera jamais que sa victoire lui soit volée ».

En somme, Corneille Nangaa, a  annoncé que la cérémonie se déroulerait en deux étapes à savoir: les résultats des élections législatives et provinciales, puis ceux de la présidentielle. A l’heure actuelle, les résultats des élections provinciales sont en train d’être égrenés, province par province, circonscription par circonscription.

CARINE MAMBOU

Load More Related Articles
Comments are closed.

Check Also

AFRIQUE: DR TCHAMABI, CAMEROUNAISE, MÈRE D’UN BÉBÉ DE 4 MOIS EST PORTÉE DISPARUE À TOULOUSE EN FRANCE

AFRIQUE: DR TCHAMABI, CAMEROUNAISE, MÈRE D’UN BÉBÉ DE 4 MOIS EST PORTÉE DISPARUE À T…