TOGO: CELEBRATION DE LA JOURNEE INTERNATIONALE DE LA FEMME

Célébrée cette année sous le thème « les femmes dans le monde du travail en mutation : Planète 50-50 d’ici 2030 »,la ministre  de l’Action sociale, de la Promotion de la femme et de l’Alphabétisation Tchabinandi Kolani-Yentcharé appelle à intégrer dans du monde du travail l’égalité.Selon elle,l’actualité et la pertinence du thème de cette année démontrent toute son importance pour tous ceux qui croient fermement au rôle primordial de la femme dans le monde du travail. Elle a aussi indiqué qu’il faut intégrer dans les mœurs du monde du travail, les valeurs qui garantissent l’égalité, non seulement pour des raisons d’équité et de respect des droits de l’homme, mais aussi parce que c’est une condition préalable à la réalisation des objectifs de l’Agenda 2030 pour le développement durable.

La ministre affirme que:« C’est aussi une condition préalable surtout pour le développement du Togo, quand on sait que les femmes représentent plus de 51% de la population dans son ensemble et constituent 56% de la population active. C’est en fin, une condition préalable parce que le monde du travail est de plus en plus compétitif et concurrentiel ».Le monde selon elle est en pleine mutation, une mutation qui restructure fondamentalement les procédés de fabrication, de distribution et de consommation, une mutation qui est marquée par une forte autonomisation industrielle, une informatisation poussée des processus et enfin une accélération des informations.

La ministre indique que ces réalités imposent naturellement des défis qu’il faut relever et assure que le gouvernement pour sa part, s’investit chaque jour à poser le repère afin que la femme puisse se positionner durablement dans cet univers où prédominent les atouts et les expertises.En outre, dans son message elle a cité au plan socio-économique des mécanismes de soutien et d’accompagnement des femmes qui sont mise en place par le gouvernement.On peut citer entre autres, le développement des stratégies de financement, l’installation des plateformes multifonctionnelles, la fourniture d’outillages modernes pour les travaux des champs et l’alphabétisation fonctionnelle des femmes rurales.

En definitive,la ministre de la femme Tchabinandi Kolani-Yentcharé note que le chantier est vaste,les défis énormes et que pour avancer, il faut absolument que chacun apporte sa pierre et joue pleinement sa partition en s’inscrivant dans la dynamique définie par les orientations stratégiques nationales.Elle assure que l’accent sera alors mis sur des activités,sur le comment y parvenir à cette égalité 50-50 entre hommes et femmes dans un monde de travail en pleine mutation et de convier massivement les populations à la célébration de cette journée internationale de la femme au Togo.

CARINE MAMBOU

Load More Related Articles
Comments are closed.

Check Also

TCHAD: LES FEMMES PRÉFÈRENT DE PLUS EN PLUS LES COIFFURES OCCIDENTALES AUX COIFFURES AFRICAINES

TCHAD: LES FEMMES PRÉFÈRENT DE PLUS EN PLUS LES COIFFURES OCCIDENTALES AUX COIFFURES AFRIC…